Aujourd’hui nous rencontrons Francisco, ce Toulousain d’origine que certains d’entre vous connaissent déjà depuis un moment au travers de sa chaîne Youtube « les trésors du grenier ». Nous avons fait connaissance de Francisco il y a quelques temps déjà, sa gentillesse et son naturel bienveillant nous ont tout de suite séduits. Puis nous avons eu le plaisir de le rencontrer IRL lors du dernier vide grenier du geek de Lyon et le courant est très bien passé. Aujourd’hui il nous ouvre les portes de sa game room, préparez vous pour un voyage au pays du rétro chez ce passionné qui a su garder son âme d’enfant.

H : Bonjour Francisco, peux-tu te présenter rapidement ?

Salut ! Eh bien tout d’abord merci pour cette interview. On me connaît sous le pseudo « Les trésors du Greniers » mais mon prénom is « Francisco »… J’ai 40 ans ½ et je suis un pur produit de la Génération club Dorothée. Après mon DECF (Diplôme d’Expertise Comptable et Financière), et un passage obligé dans un cabinet, je me suis orienté, toujours dans  ce domaine, vers un boulot qui me permettrait de voir du pays. Je suis rentré au Club Med où j’ai pu voyager dans le monde entier, et surtout ramener plein de jeux vidéo et goodies de tous les endroits ou je me rendais. A la suite de cette expérience, j’ai eu envie de me poser, de revenir aux sources. Je vis désormais du côté de Montpellier où je suis Contrôleur Hygiène et Sécurité. Côté passion, je suis collectionneur/joueur de jeux vidéo rétro, animé, manga, magazine et jouet vintage. Etant aussi assez Geek dans l’âme, j’ai créé une chaîne Youtube fin 2010 « Les Trésors du Grenier » où je partage ma passion depuis 7 ans déjà avec mes abonnés…

H : Parles-nous de ta passion des jeux vidéo ? Quand a-t-elle commencé ?

Attention, je risque de parler beaucoup! En fait, j’ai commencé ma collection dès le primaire !! hé oui !!! Tout a commencé avec la Game&Watch d’un copain d’école, en CM1-CM2 : le fameux Donkey Kong. Mon copain me l’avais prêté et j’en étais accro. Pour ne pas la rendre, je trouvais toujours des excuses. Mais il a bien fallu qu’elle retrouve un jour son propriétaire… Ma passion du jeu vidéo a commencé après cet événement. Voici donc l’histoire de ma collection…

Après ce premier épisode, je rêvais tellement de cette Game&Watch que j’avais demandé à mes parents s’ils pouvaient me l’offrir à condition que je travail dur à l’école. D’autant qu’à l’époque (en 1986-87), une Game&Watch coûtait autour de 300-500 francs, ce qui était une somme non négligeable pour un jouet (et pour le budget de mes parents). Alors quelle fut ma surprise de découvrir pour le Noël 1987 une Game & Watch sous le sapin ! Ce n’était pas le Donkey Kong dont je rêvais, mais le Bomb Sweeper. Sur le coup, j’étais déçu, mais cette première déception s’est rapidement dissipée quand j’ai commencé à y jouer, car j’ai beaucoup aimé le gameplay ! Que dis-je… J’ai kiffé ! Je savais que c’était un budget conséquent pour ma famille, d’autant qu’entre ma sœur et mon frère nous étions 3 enfants à satisfaire. J’ai toujours pris soin de ma première Game&watch, je l’ai conservée comme un trésor, si bien que malgré les années, elle est restée dans un état nickel (très tôt, mes parents m’ont appris à prendre soin de mes affaires).

Plus tard, la NES a débarqué en France. Baignant à fond dans les programmes jeunesse du club Dorothée et Amuse 3, j’étais dingue des pubs de la NES : JE LA VOULAIS ! Hélas, idem que pour les Game&Watch, elle était très chère et mes parents ne voulaient pas me la payer. J’ai donc décidé de l’acheter par mes propres moyens, et je me suis armé de patience pour remplir ma tirelire. Vu que j’étais encore au collège, j’ai économisé mon argent de poche de l’époque, les sous donnés pour Noël, et j’ai complété ma cagnotte par des petits services rémunérés rendus aux voisins et à mon entourage. Et grâce à la sortie de la Master System, concurrence oblige, le prix de la NES avait bien baissé. Nous sommes en 1990, et ayant rassemblé suffisamment d’argent pour me payer ma première NES, je me précipite pour l’acheter. Je m’en souviens comme si c’était hier, c’était pendant les grandes vacances, à l’époque un pack génial vient tout juste de sortir : celui des Tortues ninjas, il coûte à l’époque 690 francs (somme que j’avais enfin dans ma tirelire !). Je saute sur mon vélo et je me rends dans toutes les grandes surface de la ville… PLUS DE PACK ! J’étais dégoutté. En désespoir, je me souviens avoir fouillé dans l’annuaire pour trouver le numéro du magasin de jouet d’une ville voisine, pour mon plus grand bonheur il leur en restait quelques exemplaires. Et ils me l’ont même livré à domicile! Comme mes parents n’étaient pas au courant, je jouais en cachette. Je planquais même la NES sous mon lit, mais mes parents ont rapidement découvert la supercherie.  L’ayant acheté par mes propres moyens, et à la sueur de mon front, mes parents ont accepté que je la garde mais avec l’interdiction d’y jouer plus de 2 heures par jour.

En septembre 1991, j’apprends la sortie du jeu tiré de ma série culte de l’époque: les chevaliers du Zodiaque. Je voulais coûte que coûte ce jeu, et il ne m’a pas fallu longtemps pour me le payer. Pour faire face à mon manque de moyens de l’époque, je pratique l’échange de jeux avec mes amis, ce qui m’a permis à l’époque de découvrir plein de jeux NES, mais également des jeux sur la Master System et la Megadrive chez mon voisin (les Golden Axe, Streets of Rage..) mais aussi la Pc engine, la Super NES, et la Game Boy chez mon meilleur ami d’enfance.

Voila comment ma passion est née. Durant toutes ces années, je n’ai jamais rien revendu et j’ai tout gardé, que ce soit mes jeux vidéo, mes magazines, ou encore mes jouets d’époque. C’est grâce à mes économies, et un peu de patience pour attendre que les prix baissent, que j’ai constitué ma collection.  Les soldes, vide greniers et boutiques d’occasion étaient mes amis ! Je lisais aussi beaucoup: j’achetais du Dorothée Magazine chaque mardi, je me prenais souvent les numéros de Console +, Joypad, Player One, Joystick, Tilt, Génération 4, Megaforce, Super Sonic, Banzzai, Nintendo Player, Super Power, Animeland, Jam, Ultra 64, etc… Je regardais aussi les émissions de Gros Plan sur la Souris, Micro Kids, Televisator 2, qui m’ont permis de voir les tests de jeux qui me faisaient envie.

J’étais aussi fan des jeux d’arcade et de la génération 16 bits. À l’arrivée de la génération 32- 64 bits, je suis passé sur PC car je ne me retrouvais pas dans les jeux 3D aux couleurs criardes et musiques sridentes (à part la Ps1). J’ai ainsi découvert une autre manière de jouer, et aussi de super HIT : Atlantis 1 et 2, Dune 1 et 2, Dungeon Keeper, Heroes of Might And Magic, Indiana Jones, Myst 1 et 2 , Alone in the Dark 1, 2 et 3, Monkey Island, Day of the tentacle, Phantasmagoria, Gabriel Knight etc. J’ai donc raté le boom 32-64 bits et par la suite j’ai toujours eu une génération de retard sur les consoles. Je suis revenu que plus tard sur console grâce à la Ps2 avec les adaptations de DRAGON BALL Z et SAINT SEIYA, puis la mythique Dreamcast, en passant par la Gamecube, et enfin la surprise de la Xbox. Et l’aventure continue encore aujourd’hui avec la Wii U, La Psvita et la 3DS. Je ne suis pas encore passé sur Ps4 ou PS One, ni même la Switch pour le moment…

H : Peux-tu nous présenter ta collection ?

Bien sur ! Alors comme c’est dans un grenier, c’est un peu petit et le plafond est très bas. Je suis multi plateformes et comme je l’ai dit, j’ai toujours un train de retard par rapport à la date de sortie d’une console.

Voici une vue d’ensemble d’une partie du Grenier où je tourne mes vidéos et, comme vous pourrez le voir, je joue sur l’optimisation de l’espace. C’est aussi de là que provient mon pseudo Youtube « Les trésors du Grenier », mais c’est aussi en hommage au premier spectacle de Chantal Goya que j’ai vu enfant qui s’appelait « le grenier au trésor ».

Vous pouvez également voir l’intégralité de ma collection répertoriée sur Ludexo 

collection jeu vidéo, jeux rétro, collection retrogaming, amiibo, trésor du grenier

J’aime beaucoup la Sixième Génération de consoles comme vous pouvez le voir en photos. Il y a de super titres et licences qui renouent avec le retro et les classiques, mais aussi des franchises RPG, Survival Horror et FPS, qui sont particulièrement plébiscités à l’heure actuelle.

Mais je ne délaisse pas pour autant la génération 8-16 bits, avec quand même une préférence pour le Géant Nintendo, je l’avoue !

Les consoles portables et moi c’est une aussi une grande aventure et un long voyage : comme je l’ai expliqué, je me déplaçais beaucoup et je me déplace encore beaucoup aujourd’hui dans le cadre de mon travail, et j’ai toujours au moins une console portable sur moi.

Je voue aussi un amour profond pour la Nintendo DS qui me rappelle beaucoup les Game&Watch, pour son design que j’adore, mais aussi pour l’étendue de son catalogue de jeux qui là aussi renoue avec de nombreux titres et licences rétro. On y trouve beaucoup de jeux SNES, PS1 ou Arcade adaptés pour la DS avec pas mal de titres en 2D rappelant les jeux 16 Bits. Je possède 600 jeux sur DS avec le Full Set complet des jeux édités, distribués, ou développés par Nintendo sur le territoire Européen.

Je collectionne aussi plein d’ouvrages, livres et magazines, retro ou récents, traitant des jeux vidéo. J’ai même gardé tous les catalogues publicitaires sur les consoles d’époque que l’on avait dans les grandes surfaces ou grands magasins, : que de souvenirs qui sont en plus recherchés par les fans.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je possède également pas mal de jouets vintage et goodies (Poster, Artbook, Figurines, Magazine, DVD, VHS, CD, K7 etc.) sur mes animés fétiches : Les chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball, Ranma ½, Ulysse 31 etc. ainsi que sur des Séries US que je kiffe : Buffy, Angel, X-Files, Twin Peaks, Lost. Certains de mes Artbooks et Poster notamment sont présents en video sur ma chaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

H : Si tu devais désigner le top 10 de tes jeux préférés, lesquels citerais-tu ?

10- DUNE sur Pc et Mega CD : Je le mets même si je n’étais pas super fan du film car le jeu était MAGISTRAL : la réalisation, le doublage et la musique, LA MUSIQUE de ouf ! Un jeu que j’ai torché sur PC et MEGA CD.

9- TMNT IV sur SNES : Fan du dessin animé, ce jeu était sublime pour la SNES et il mérite d’être dans mon Top. Déjà les deux épisodes sur Nes m’avaient plu malgré leurs défauts, mais là c’était la meilleure adaptation sur SNES : tous les persos étaient présents, un MUST.

8- ZELDA 3 sur SNES : Je l’appelle comme ça c’est plus facile ! Après avoir fait les 2 opus sur Nes (texte en anglais : hic), quelle joie de découvrir un Zelda sur Snes en FRANÇAIS avec des graphismes, une musique, un scénario et une durée de vie époustouflants pour la SNES ! Pour beaucoup le meilleur Opus ZELDA.

7- SUPER MARIO BROS 3 sur Nes, SNES et GBA : Mon préféré sur NES et sur la compil All Stars SNES. Rien à dire. Si vous ne le connaissez pas, vous avez raté quelque chose dans l’histoire du jeu vidéo !

6- STREET OF RAGE 1 et 2 sur Megadrive : Je les adore tous les deux. J’ai beaucoup joué à cet opus même si Final Fight (arcade était plus beau, son adaptation sur SNES était sans Guy et que pour 1 seul joueur) m’a déçu et que je lui préfère son rival sur MD… Par contre je n’ai pas adhéré à l’opus 3 car les musiques étaient trop stridentes, les graphismes avec des couleurs trop criardes et des spirites trop gros qui tranchaient radicalement avec le charme et le plaisir du jeu des 2 opus précédent.

5- GOLDEN AXE 1 et 2 sur Megadrive : Là aussi j’aime cette licence découverte d’abord sur arcade puis sur Megadrive. Fan des films suivants : Willow, Conan le barbare, Legend, Krull, Labyrinthe, L’histoire sans fin, La caverne de la Rose d’Or, Dark Crystal, Le seigneur des anneaux l’animé, Taram et le chaudron magique, j’ai pu retrouver cet univers médial heroic fantasy dans ce jeu qui m’a bien plu et auquel j’ai toujours plaisir à rejouer.

4- DRAGON BALL Z 2 LA LEGENDE SAIEN sur Snes : Fan de la série diffusée dans le Club Dorothée, cette adaptation est pour moi LA MEILLEURE VERSION de cet animé. Une réussite quand on était fan du DA et que l’on découvrait pour la première fois BROLY. Je peux vous dire que ca faisait un effet du tonnerre et un bon sujet de conversation dans la cour de récré.

3- Street Fighter II Arcade et sur Snes : THE BEST OF VERSUS FIGHTING ! Franchement ce jeu de combat a contribué aux nombreuses ventes de la Snes. Combien de fois j’ai squatté le mercredi après midi chez un pote quand il a eu le pack SNES avec ce jeu ahah ! Capcom nous avait pondu un must qui dure encore BRAVO !

2- TMNT sur Nes : Pure nostalgie : mon 1er jeu sur console de salon que j’ai eu et que j’ai terminé avec beaucoup d’acharnement. Il fait partie des meilleurs jeux à avoir sur NES : il très fidèle à la série et a une très bonne durée de vie.

1- Final Fantasy 8 sur Ps1 et PC : Mon 1er jeu RPG qui se déroule dans un cadre universitaire, tout comme moi au moment du jeu, ce qui fait que j’étais à fond dedans et que je l’ai tellement aimé que je l’ai refais trois fois ! Des musiques sublimes, de superbes cinématiques qui agrémentent un scenario et un environnement riche, BREF le meilleur FF pour moi.

H : As-tu une console de prédilection ?

Difficile aussi comme choix car coté nostalgie la NES prendrait la place n°1… Cependant, je voue une admiration pour la période 16 bits (SNES et Megadrive) qui ont marqué une génération de joueur, mais aussi le monde du jeu vidéo. Et puis coté cœur, j’adore la console Nintendo DS qui m’a accompagné partout, surtout quand j’étais en déplacement pour mon travail. C’est d’ailleurs la dernière console qui propose des boîtiers originaux transparents et solides avec des notices, en couleur pour certains, et que j’apprécie donc collectionner. J’ai d’ailleurs écrit un dossier très complet sur le sujet, un travail de longue haleine que j’ai souhaité partager à tous. Vous y retrouverez sur tout ce qu’il y a à savoir sur les jeux Nintendo DS de la Zone Euro. Pour lire l’article rendez vous ici.

H : Quel budget mensuel moyen alloues-tu à ta collection ?

Je fais toujours attention à mon budget mais il faut savoir que la patience est la plus belle des vertus (comme dirait Catherine Rambert : L’homme patient est certain de gagner). C’est elle qui me permet de ne pas acheter « day one » ou au prix fort, et ainsi ne pas favoriser la spéculation sur certains titre ou collector. J’ai énormément de connaissances sur des circuits d’approvisionnement autre que le net, ainsi que des sources d’info, que je sais exactement quel jeu prendre day one ou pas !!! Mais voila, mon budget varie beaucoup par mois, alors je ne me précipite jamais !

H : As-tu un Graal (jeu ou console que tu rêverais de voir figurer un jour sur ton étagère) ?

Sans plus… Les jeux que je voulais par pure nostalgie je les possède déjà. Cependant j’aimerais bien avoir une PC engine avec tous les jeux issus d’animés et manga des années 80-90, mais là ce serait un graal purement nostalgique.

Il y avait aussi un Graal sur Wii que je cherchais mais que tu as vendu a quelques mètre de moi lors du vide grenier du geek de Lyon, je retiens haha^^ !

H : Combien de temps par semaine/mois consacres tu à ta passion et qu’est ce qui est le plus chronophage?

En semaine, j’ai très peu de temps. Je joue seulement à la Wii U ou la PS3 1h ou 2h, et sur DS ou 3DS lorsque je suis en déplacement. Par contre le WE, il m’arrive d’y consacrer un dimanche complet, entre les VG, le nettoyage des jeux, les tests, le rangement, le net, youtube et le jeu (évidemment). Mais le plus chronophage dans l’histoire, c’est ma chaîne Youtube : y maintenir de l’activité tout en exerçant une profession dans laquelle je suis très souvent en déplacement reste très difficile, mais je fait ça par passion.

Mais comme tout loisir, cela ne doit empiéter sur ma vie professionnelle et je reste très vigilant la dessus.

H : Plutôt Retro ou Nextgen, joueur ou collectionneur ?

Plutôt Retro sans aucun doute. Je ne m’y retrouve pas sur certains jeux next gen qui misent tout sur le graphisme au détriment du gameplay. De plus, que dire des jeux pas finis qui sortent et ensuite il faut acheter des DLC ? Je trouve que ça revient à faire une bonne « quenelle » au client.

Joueur et collectionneur? Les deux à la fois. Je collectionne sur des supports auxquels je joue moins par mon manque de temps. Je joue surtout sur des titres récents comme Zelda BOTW ou Dragon Ball Fusions. Après, comme dit l’ami Acksell et d’autres collectionneurs que je connais, on ne peut jouer à tous nos jeux surtout quand on a une vie professionnelle et une vie de couple.

H : As-tu d’autres collections/passions ?

Oui tout à fait ! Comme dit en présentation, je suis fans d’animés japonais ou séries qui passaient dans ma jeunesse. Je suis un grand fan des chevaliers du Zodiaque : j’ai gardé tous les articles de presse et les livres ainsi que des posters d’époque et les figurines dites vintage. Même chose pour Dragon Ball. Je collectionne également sur ma série TV fétiche Buffy contre les vampires ainsi que Angel (Spin off de Buffy), X-files, Twin Peaks, et Lost.

Je fais aussi du sport quand le temps le permet (Natation, Musculation) puis par saisons : Ski, SnowBoard, et sport extrême (Rafting, Hydrospeed, canyoning, VTT en montagne).

J’aime aussi le cinéma (plutôt Science fiction, fantastique) et la télévision, les voyages et le jardinage (et oui).

H : Tu tiens une chaine Youtube dédiée à ta passion des jeux vidéo avec plus de 3000 abonnés, peux-tu nous en dire plus, quels contenus diffuses-tu dessus ?

Oui effectivement, fin 2010 j’ai lancé ma chaine youtube, Les trésors du grenier. Au tout début, je faisais des montages vidéo clip musique sur des séries, notamment sur Buffy. Mais la Fox est passée par là, et faute de droits d’auteurs, j’ai du tout supprimer. En faisant du rangement, je suis retombé sur mes dossiers d’articles de presse d’animé d’époque et, par soucis de déménagement, je voulais m’en débarrasser. Cependant vu le temps passé à les faire, je voulais en garder une trace. C’est ainsi que je me mis à filmer et à tourner les pages en musiques de ces Artbook fait maison, et j’ai tout mis sur Youtube afin de les voir et revoir. Comme je débutais, je ne savais pas qu’il était possible de mettre les vidéos en statut privé. Elles sont donc restées en public et c’est là que j’ai découvert la magie de Youtube. Comme je ne parlais pas sur mes vidéos, le monde entier était concerné et en fonction des dossiers de dessins animé à succès, j’avais des commentaires de partout : du Japon, du Brésil, d’Europe, de Chine, des USA, et de France bien sûr. J’ai pu parler et converser avec d’autres passionnés qui m’ont incité à garder ces Artbook et poursuivre le partage de ma passion et de ma collection.

Une fois tous mes livres Artbook présentés, j’ai commencé à mettre en ligne des pubs et émissions de mon enfance que j’avais enregistrées sur mes VHS. C’est avec les pubs et émissions de jeux vidéo d’époque (Micro Kids, Télévisator 2) que j’ai touché la communauté des collectionneurs sur Youtube, et que je me suis lancé sur des vidéos de ma collection Retrogaming.

Vous pouvez retrouver ma chaine Youtube en cliquant sur ce lien : Les trésors du Grenier.

H : Comment as-tu connu Holdies ? As-tu déjà réalisé des achats/ventes dessus ?

J’ai connu Holdies par le biais de forum sur les JV et puis par facebook grâce à Acskell et Boya SNES notamment.

Hélas, je n’ai pas réalisé encore beaucoup d’achats mais j’ai déjà acheté chez vous un jeu PS2. Tout s’était bien passé, après je trouve qu’il manque des jeux Wii et DS snif pensez à moi.

Merci en tous cas pour l’interview et le partage de ma chaine Youtube !

H: Merci Francisco pour ce témoignage, si vous aussi vous aimez Francisco et tout ce qu’il fait pour la communauté rétro, laissez lui un petit message d’encouragement en commentaires de l’article 😉

2 commentaires »

  1. Bravo Francisco,

    J’admire ton côté possessif, moi comme des millions de joueurs je revendais tout pour acheter la nouvelle génération de console, faute d’argent de poche, et surtout par envie !!

    Nous partageons tous cette belle passion avec pour moi la revanche sur les années de vaches maigres.
    Je bénis la période 8/32 bits

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s