Aujourd’hui nous rencontrons Florine, alias Blackstorm Museum. Florine est une collectionneuse de jeux rétro qui tient un blog de jeux vidéo, mais aussi sur Jurassic Park étant une fan inconditionnelle, depuis un peu plus de 2 ans. En toute franchise, c’est un des blog de jeux vidéo les plus sympa qu’il m’ait été donné de découvrir dans l’univers retro. Une belle rencontre avec cette collectionneuse de jeux rétro passionnée, fan de Crash Bandicoot et de Jurassic Park, que j’ai voulu partager avec vous.

  • Comment j’ai connu Florine ?

Un peu par hasard en fait, il y a quelques semaines, un journaliste de Gamekult me contacte en me disant qu’il souhaiterait réaliser un reportage sur le thème « les collectionneurs de jeux vidéo et les brocantes » en région Parisienne. Je le mets donc en relation avec Timo, le Mr Jeux vidéo d’Holdies, qui se trouvait sur Paris à cette époque. Quelques jours plus tard l’article sort sur leur site (en version premium, réservé aux abonnés). Lors de la sortie de l’article, je fais la connaissance de Florine, une jeune collectionneuse qui partage l’interview avec Timo. A ce moment-là, je ne sais pas encore que Florine et Blackstorm Museum ne font qu’un. Quelques jours plus tard, je me mets en quête de chercher des Blogueurs, de préférence collectionneur, sur la thématique « Jeux vidéo et retrogaming » pour commencer à mettre en place des partenariats dans l’univers rétro, sympa pour notre site de jeux vidéo.

Un peu par hasard, je tombe sur le blog de Florine en faisant quelques recherches Google. Tout de suite je suis séduit par le design de son blog, très éloigné du design qu’on trouve habituellement pour un blog de jeux vidéo. Très épuré, à la fois sobre et précieux, un peu à la façon des sites de vente de produits de luxe (forte prédominance du noir et du blanc). Côté contenu, on y trouve plein de catégories, des portraits de collectionneur, des unboxing, des dossiers geek et des achats hebdo, bref, des sujets très variés. Mais la qualité première du blog repose sans aucun doute sur son empreinte rédactionnelle qui est authentique, agréable, et pleine d’humilité.

Mais revenons à nos moutons : en découvrant son blog je tombe sur son dernier article qui revient sur la sortie de l’article de gamekult et sur les critiques qu’elle a essuyé suite à sa parution. Je fais donc immédiatement le lien entre Florine et Blackstorm Museum et décide de la contacter. Après quelques échanges d’emails et une petite présentation d’Holdies (qu’elle ne connait pas encore), nous décidons d’effectuer un petit échange d’article pour nos blogs respectifs. Et franchement, j’en suis vraiment honoré, tout d’abord pour la sympathie qu’inspire son blog de jeux vidéo (et sa chaine Youtube), ensuite parce que ça transpire de passion et de partage, sans aucune arrière-pensée.
Un de mes articles préférés que je vous recommande de lire: « Les vides greniers Jeux vidéo, ce monde impitoyable »
(je préfère vous prévenir, après avoir lu ça, ça donne un peu envie de se faire justice soi-même).

  • Interview Florine, blogueuse et collectionneuse de jeux rétro

Holdies: Bonjour Florine, peux-tu nous faire une petite présentation personnelle?

Hello, tout d’abord merci de m’accueillir sur Holdies. Je suis Florine, collectionneuse et blogueuse de 26 ans. Dans la vraie vie je suis assistante marketing et durant mon temps libre je suis une gameuse et une collectionneuse passionnée notamment par l’univers PlayStation. Je tiens depuis 2014 un blog de jeux vidéo, nommé Blackstorm Musuem, consacré à ma passion et depuis plus d’un an maintenant j’ai également créé une chaîne Youtube sur laquelle je présente mes dernières trouvailles et mes achats vide-grenier.

H : Parle-nous un peu de ta passion pour les jeux vidéo, comment et quand as-tu commencé à t’y intéresser ?

Ma passion pour les jeux vidéo a réellement débuté en 2012. A cette époque, je visionnais les vidéos du Joueur du Grenier et d’autres Youtubeurs jeux vidéo et ça m’a donné envie de me lancer dans la collection. J’ai eu envie de retrouver les jeux de ma jeunesse et de découvrir de nouveaux titres que je n’avais jamais eu l’occasion de faire comme par exemple Secret of Mana, Sonic the Hedgehog, Ducktales, … J’ai commencé par m’acheter une Nes, une Nintendo 64 puis j’ai récupéré une Super Nintendo et je n’ai plus arrêté depuis. Je possède aujourd’hui une vingtaine de consoles, rétro et récentes, et un peu moins de 1.500 jeux toutes plateformes confondues.

skyrim, collectionneur, collectionneuse rétro, retro gaming, jeux rétro, game room
Collection Florine

H : Quel est le premier souvenir vidéoludique dont tu te souviennes ?

Mon premier souvenir vidéoludique c’est lorsque j’allais aux repas de famille le dimanche chez mes grands-parents. Je me souviens que mon cousin (plus âgé que moi) ramenait toujours sa GameGear pour jouer. Je n’avais pas le droit de toucher à la console mais je me rappelle que j’étais fascinée par ces gros pixels colorés sur l’écran. Je me souviens avoir suivi ses parties sur Sonic et Batman Returns avec des yeux émerveillés.

H : Y a-t-il un jeu que tu préférais par-dessus tout étant jeune ?

Il y a beaucoup de jeux qui ont marqué mon enfance mais celui dont je garde le meilleur souvenir c’est sans aucun doute le premier Crash Bandicoot, surtout parce que ce fut mon tout premier jeu. En 1997 ou 1998, je ne sais plus exactement, le père noël nous avait amené à ma soeur et moi une PlayStation 1 avec Crash Bandicoot. Je me souviens qu’on passait des heures à jouer et plus de temps encore à regarder mon père jouer. Il était devenu accro et jouait à Crash Bandicoot une bonne partie de la soirée. Je ne sais pas si c’est parce que c’était mon premier jeu ou si c’est parce que c’est un excellent jeu mais je vouais une vraie adoration à Crash Bandicoot et à son univers étant petite. Je m’amusais à dessiner de nouvelles aventures au célèbre personnage de Naughty Dog et je rêvais très souvent de Crash la nuit. J’étais tellement fan de la licence qu’à noël ou pour mes anniversaires on m’offrait régulièrement des figurines Crash Bandicoot que je n’ai malheureusement plus en ma possession et c’est sans doute mon plus grand regret à ce jour. Aujourd’hui j’essaye de collectionner et de retrouver un maximum d’objets et de jeux liés à cette licence qui a marqué ma vie.

H : Peux-tu nous présenter les pièces que tu préfères dans ta collection?

J’aime chacun des jeux et des objets qui figurent dans ma collection mais j’avoue avoir quelques chouchous parmi lesquels mes fameuses figurines Crash Bandicoot que je m’efforce de retrouver. J’ai pu remettre la main sur l’une des figurines que j’avais étant petite, celle de Crash en tenue de plongeur et je crois que c’est la pièce de ma collection à laquelle je tiens le plus parce qu’elle a une grande valeur sentimentale en plus d’être un objet assez rare.

Je suis également très attachée à mon édition collector de Skyrim, l’un de mes jeux fétiches. Ce collector est pour moi l’une des plus belles de ces dernières années avec un packaging sublime, une superbe statuette malgré un socle un peu trop plastique et surtout un artbook magnifique qui rend vraiment hommage à l’immense travail de Bethesda sur le jeu. Pour avoir cette édition collector j’en ai littéralement bavé. J’avais commandé le coffret sur internet et le livreur est passé lorsque j’étais absente. Il a déposé le colis à 2km de chez moi, dans un point relais. A l’époque, je vivais en région parisienne et je n’avais pas de voiture. Le point relais étant mal desservi par les transports en commun, j’ai du m’y rendre à pied et ramener l’énorme colis à pied également. C’était au mois de juin et je me souviens qu’il faisait une chaleur atroce. J’ai porté cet énorme carton, très lourd qui plus est, sur 2km et je voyais le regard des passants à moitié amusé à moitié compatissant mais personne n’a jamais proposé son aide.

Enfin, une autre pièce à laquelle je tiens énormément c’est la figurine de Geralt de Riv issue du salon E3 2014. C’est un journaliste jeu vidéo qui connait mon amour pour la saga qui m’en a fait cadeau à son retour du salon et je l’en remercie encore une fois. Cette statuette a uniquement été distribuée aux membres de la presse sur le salon E3 et est donc extrêmement rare. J’y tiens beaucoup non seulement à cause de sa rareté mais aussi parce que c’est un très beau cadeau qu’il me faut préserver et chouchouter.

figurine Geralt, the witcher, jeux rétro, retrogaming, collectionneur, collectionneuse retro gaming, blogueuse
Figurine Geralt

H : Y’a-t-il un support que tu affectionnes particulièrement?

Du fait de mon histoire personnelle, j’affectionne tout particulièrement la PlayStation 1 qui fut ma première vraie console mais si je ne devais choisir qu’une seule console je pense que j’opterai plus pour la PlayStation 3. C’est sur la PS3 que j’ai connu mes souvenirs vidéoludiques les plus forts avec notamment The Last of Us, Uncharted, Beyond Two Souls, Heavy Rain ou encore God of War 3.


H : Combien de temps par semaine/mois consacres tu à ta passion et qu’est ce qui est le plus chronophage?

Depuis que je travaille, je ne peux plus consacrer autant de temps que je le voudrais à ma passion mais je dirais que je consacre environ 15h par semaine à jouer, à écrire ou à m’occuper de mon blog de jeux vidéo. Ce qui est le plus chronophage c’est sûrement la gestion de mon blog et de ma chaîne Youtube. Je passe entre 1 et 3h sur chaque article que je rédige et autant de temps voire davantage sur mes vidéos entre le tournage, le montage et la diffusion.

H : Comment tes proches perçoivent-ils ta passion ? 

J’ai la chance de partager ma vie avec un passionné de jeux vidéo à qui j’ai transmis la passion de la collection. Du côté de ma famille, c’est plus compliqué car ils ont du mal à comprendre comment je peux mettre autant d’argent dans ce passe temps et surtout ils comment on peut accumuler autant de choses.

H : Au final, le temps que tu consacres à ta passion, c’est plus collectionneur ou gamer ?

Je dirais que je passe plus de temps à collectionner qu’à vraiment jouer. Collectionner c’est le plaisir de chercher, de fouiller, de tomber sur les bonnes affaires, les jeux introuvables et cela prend du temps. Cependant, je n’achète pas uniquement pour ranger des jeux dans mes étagères, je collectionne avant tout pour jouer même si je ne peux pas jouer à tout ce que je possède. Je pense jouer à environ 20% de tout ce que j’ai même si j’aimerais arriver un jour à 100% ^^

H : La question qui tue, as-tu déjà envisagé de te séparer de ta collection ?

J’avoue que l’idée de me séparer de ma collection m’a déjà effleurée car une collection prend énormément de place, de temps et d’argent. Toutefois, je n’ai jamais pu m’y résoudre car ma collection fait vraiment partie de ma vie et qu’elle me procure beaucoup de bonheur et de plaisir. Peut être qu’un jour je ne trouverai plus aucun plaisir à collectionner mais ce n’est pas encore pour tout de suite 😉


H : Tu as d’autres collections hormis les jeux vidéo, peux-tu nous en parler ?  

Je crois que j’ai hérité de la fibre collectionneur de mon père qui a une pièce remplie de voitures miniatures et de revues automobiles. Lorsque je m’intéresse à quelque chose j’ai tendance à m’investir à fond et à accumuler sans relâche. J’ai ainsi pu accumuler pas mal de choses. Je crois que ma collection de DVD et Blu Ray atteint facilement les 500 films, et côté livres j’ai largement de quoi remplir une dizaine de bibliothèques. Plus récemment je me suis lancée dans une collection Jurassic Park. Je possède une centaine d’objets, livres, figurines, jeux issus de la saga de Spielberg et Michael Crichton mais ma collection de jeux reste la collection que je développe le plus et de loin avec environ 1500 jeux accumulés à ce jour et une bonne vingtaine de consoles.


H : Il y a un peu plus de 2 ans, tu as lancé ton blog de jeux vidéo Blackstorm Museum, comment t’es venue l’idée et explique nous un peu ce que tu fais sur ce blog ?

Cela faisait des années déjà que je rêvais d’avoir un espace d’écriture rien qu’à moi, que ce soit journal, magazine ou blog mais je n’avais jamais franchi le pas. En 2014, j’avais pris l’habitude d’aller fureter sur le net pour me renseigner sur les éditions collector que je souhaitais acquérir ou obtenir des informations sur le monde de la collection jeux vidéo mais j’avais du mal à trouver autre chose que des blogs jeux vidéo se contentant de diffuser des communiqués de presse. Plutôt que de chercher en vain, je me suis décidée à créer le blog que j’aurais aimé découvrir et lire. J’ai été poussée dans ma démarche par des personnes que je côtoyais sur un réseau social gamer et à qui je présentais régulièrement mes achats. Ils ne cessaient de me dire « mais avec tout ce que tu achètes tu aurais de quoi ouvrir un musée ». L’idée de musée m’a plu et le blog est né d’abord dans l’idée d’archiver mes achats et les différents arrivages de ma collection et puis au fur et à mesure j’ai élargi mon ambition pour faire du Blackstorm Museum l’un des blogs de référence en matière de collection jeux vidéo.

H : Et ta chaine Youtube, peux-tu nous en parler brièvement?

J’ai créé ma chaîne YouTube il y a un peu plus d’un an. L’objectif de la chaîne était dans un premier temps de créer plus de lien avec mon lectorat. C’est tout de même plus sympa de voir et d’entendre quelqu’un parler de sa passion plutôt que de garder un lien plus froid et distant avec la lecture seule. Et puis, il faut bien l’avouer aussi, présenter mes trouvailles en vidéo me permet aussi de toucher un public plus vaste.

Merci Florine pour avoir partagé avec nous ta passion pour les jeux vidéo, pour ceux qui  le souhaitent, vous pouvez suivre son blog de jeux vidéo et sa chaîne Youtube dédiée à sa passion pour le rétro gaming et le jeu vidéo plus largement, et à très vite sur Holdies 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s