Top 10 des meilleurs jeux Megadrive – Les incontournables :

Hello les gens ! Ca gaz ? Aujourd’hui on va causer un peu de la Megadrive et plus particulièrement des titres qu’il faut absolument avoir en sa possession. Pour ceux qui ont toujours boudé Sega et qui ont décidé de faire leur mea culpa voici la liste non exhaustive d’excellents titres qui sont encore à des prix tout à fait abordables et qu’il est inimaginable de ne pas avoir dans son étagère Ikea quand on possède une Megadrive.

Allez, commençons mes bons !

Flashback:

Flashback top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause: Sortie en 1992 par la défunte société française Delphine Software, Flashback est le bébé de Paul Cuisset auteur de Time Commando, Moto Racer et de Shaq Fu… on fait tous des erreurs.

Le jeu fut balancé sur de nombreux supports (3DO, Amiga, CD-i, Snes, PC, etc …) mais était de base programmé pour Megadrive.

Pour la petite anecdote, sachez qu’il fut inscrit dans le Guiness Book comme jeu vidéo français le plus vendu au monde, cocorico!

Concernant l’histoire, nous sommes en 2142 et nous incarnons Conrad B. Hart, un homme frappé d’amnésie qui se réveil en pleine jungle avec pour seul indice de qui il est un étrange boîtier montrant un hologramme de lui même lui demandant de retrouver un homme à New Washington. A partir de là Conrad se lance dans une quête pour découvrir qui il est vraiment et ce qui lui est arrivé, il découvrira en chemin que la terre est en proie à une invasion silencieuse d’aliens et qu’il semble être le seul à pouvoir déjouer ce complot extra-terrestre.

 Flashback top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien: Tout d’abord la conception du jeu s’inspire de celle de Prince of Persia et surtout de Another World (autre jeu de Delphine Software). Les animations se veulent hyper réalistes et, bien qu’un peu raides, offrent une plus grande immersion à travers le gameplay. Oubliez donc les pirouettes sans fin et les triples saltos arrières, vous incarnez ici un homme, un vrai, un qui se casse les jambes quand il tombe du balcon! Ce soucis de réalisme a pour but, je pense, d’offrir au joueur la possibilité de jouer en subtilité, de contourner les ennemis, de bien choisir son chemin, d’être minutieux dans ses choix car la moindre erreur peut être fatale.

Côté scénario on est clairement dans de la SF post 80’s / début 90’s. Les références sont nombreuses, allant de «Total Recall» à «Blade Runner» en passant par l’excellent «Invasion Los Angeles» de Carpenter (si vous n’avez pas vu ce film c’est mal). On incarne l’essence même du héro de cette époque, c’est à dire le personnage un peu banal en jean et baskets, seul contre tous, qui se retrouve un peu malgré lui à devoir sauver l’humanité. D’ailleurs je milite depuis des années pour une adaptation au cinéma, mais en vain … On en fait plus des comme ça! Jouez y!

Aladdin

Aladdin top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause: Jeu sorti en 1993 sur divers machines (Snes, Megadrive, Master System, Game Gear, Amiga, …) il est tout simplement l’adaptation du film animé de Disney, pas du film avec Kev Adams, logique, on est en 1993 je vous le rappel !

Dois-je vraiment rappeler l’histoire ? Bon ok …

Pour certaines personnes d’extrême droite Aladdin c’est juste un arabe qui vole d’honnêtes commerçants. Mais nous ne choisirons pas cette version …

Aladdin c’est donc ce charmant jeune homme pauvre, fou amoureux de la belle princesse Esmeralda qui décide d’aller affronter la bête au pays imaginaire avec ses potes les 7 nains… Plus ou moins, regardez sur Google !

Aladdin top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien: Tout d’abord, avant de dire que c’est bien, il faut dire que c’est mieux. Mieux que la version Snes sortie la même année et développée par Capcom (la version Megadrive est l’œuvre de Virgin Interactive). Notre version est à la fois plus colorée, mieux animée, offrant un gameplay plus riche, bref, chez Nintendo on tirait la gueule, et il y avait de quoi !

En parlant animation, elle est ici l’oeuvre de David Perry, connu pour son taff sur Cool Spot, Earthworm Jim ou encore Global Gladiators. Du boulot de qualité donc.

Le jeu propose une difficulté bien dosée, un gameplay aux petits oignons, une qualité graphique au top et du fun, du fun et encore du fun. Bref, un must have de la console, bien souvent cité dans les meilleurs jeux de la console, rien que ça. Un classique !

Streets of rage 2

Streets Of Rage 2 top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Bon tout a déjà été dit sur la licence phare de Sega. Sortie en 1993, ce second opus fait suite au succès retentissant du premier. On retrouve donc nos chers flics, bien décidés à remettre de l’ordre dans leur ville à grand coup de tatanes et de barre de fer. On est clairement devant une exclusivité faite pour faire vendre la console, et ma foi, il valait la peine à l’époque de taper un caprice aux parents pour une Megadrive.

Streets Of Rage 2 top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : C’est tout simplement l’un des meilleurs beat’em all jamais créé. Voilà c’est dit. Il est beau, nerveux, le gameplay est riche et fluide, la rejouabilité est sans fin, bref … on est clairement devant ce qui se fait de mieux en la matière. Avoir une Megadrive et ne pas avoir ce jeu c’est comme avoir une voiture mais ne pas avoir de roue, c’est franchement très con !

La légende de Thor

La légende de Thor top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Sortie en 1994, ce jeu est le fruit du dur labeur du studio Ancient, qui s’est notamment illustré en participant à la création de jeux comme Actraiser 2, Streets of rage 2, Robotrek (excellent rpg peu connu de la Snes) Shenmue, Fuzion Frenzy 2, etc …). D’ailleurs le patron de cette boite n’est autre que Yuzo Koshiro, le compositeur des musiques de SoR, le monde est petit hein ?

Nous contrôlons donc Ali, un jeune prince qui découvre un étrange bracelet doré qui fait de lui l’élu pour lutter contre les forces maléfiques du porteur du bracelet d’argent.

La légende de Thor top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : Jeu d’action aventure, mêlant parfaitement les univers du manga et des contes orientaux, La légende de Thor fait parti de ces rares jeux typés RPG de la console avec Light Crusader, Soleil ou Shining Force entre autres.

L’aventure est plaisante, bien qu’un peu courte, et nous permet d’évoluer dans un monde coloré et agréable, la maniabilité est simple et plutôt bonne. Un jeu agréable pour grand public qui ravira le p’tit frère et la grand mère. Un titre culte à posséder.

World of illusion

World of Illusion top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Sortie en 1992, « World of Illusion Starring : Mickey Mouse & Donald Duck » de son p’tit nom est un jeu de plate-forme plutôt classique.

L’histoire nous place dans la peau de la souris ou du canard (ils ont les mêmes capacités) enfermés dans une boite magique dans laquelle un mystérieux magicien a créé un monde d’illusion. Il faudra donc enchaîner les niveaux, dont certains font références aux œuvres de Disney (Alice au pays des merveilles et la petite sirène notamment), éviter les pièges, latter du boss afin d’aller poutrer la tronche du grand méchant.

World of Illusion top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : La véritable force de ce jeu est son mode coopératif à deux joueurs. Chose plutôt rare à l’époque, la notion d’entraide est mise en avant et primordial pour progresser dans l’aventure. Ainsi donc il faudra user d’une corde pour aider son comparse à monter d’un étage, grimper sur les épaules l’un de l’autre pour atteindre des obstacles, tirer son compagnon coincé dans un tunnel ou encore jouer le shaddock pour faire fonctionner un chariot dans une mine. Une petite merveille de coopération qui permettra de bien se marrer avec un pote pendant une bonne heure et demi. Testé et approuvé !

Quackshot

Quackshot top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Sortie en 1991, exclusivité de la Megadrive, Quackshot met en scène un Donald aux faux airs d’Indiana Jones qui, après avoir trouvé une carte au trésor chez tonton Picsou, décide de partir à l’aventure avec ses 3 neveux, Riri, Fifi et Loulou. Pat Hibulaire est aussi de la partie et fait une fois de plus office d’antagoniste principal.

Quackshot top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : En plus de la dimension plate-forme du jeu il y a également une forte place à l’aventure. Contrairement à beaucoup de titres similaires, ici nous ne nous contentons pas d’avancer tout droit et d’enchaîner les niveaux les uns après les autres. Il faudra faire de nombreux aller-retour afin de débloquer de nouveaux passages, nouveaux outils, nouvelles armes, qui permettront petit à petit d’explorer complètement les niveaux et d’en débloquer de nouveaux. Sans être un jeu « casse tête », Quackshot demande quand même de réfléchir un minimum et d’analyser un peu son environnement et son inventaire. Par exemple il vous faudra récupérer un lance ventouse dans un niveau pour ensuite retourner dans un autre et utiliser cette arme pour vous confectionner une échelle de ventouses afin d’atteindre certains endroits jusqu’ici interdits. Tout le jeu utilise cette mécanique et propose donc une aventure non linéaire et donne une agréable impression de ne pas scroller l’écran de façon passive mais de vraiment contrôler la progression du jeu. Malin !

Pete Sampras

Pete Sampras top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : De tennis, avec Pete Sampras, et d’autres joueurs de l’époque (1994). Voilà …

Pete Sampras top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : Car c’est le meilleur jeu de tennis de tous les temps, non négociable, merci au revoir !

Plus sérieusement, Pete Sampras Tennis offre un titre arcade super fun et super maniable, ce qui est rare pour l’époque, et encore aujourd’hui. Plusieurs modes possibles, du versus, de l’entraînement, du tournois. Une excellente durée de vie et une rejouabilité sans fin. Ajoutez à ça la fameuse cartouche qui possède deux ports manettes supplémentaires, dont Codemasters a le secret, et permet donc de se mettre des raclées à 2 contre 2.

Un véritable hit arcade, parfait pour les soirées bières et pizzas entre potes.

Rocket Knight

Rocket Knight Adventures top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Développé par Konami, Rocket Knight Adventures nous met dans la peau de Sparkster, un … opossum (?) … dans une armure de chevalier, armé d’un jetpack et d’une épée. Votre Royaume de Zebulos est attaqué par votre voisin, le Royaume de Devotindos, et la princesse est kidnappée sous vos yeux impuissants par votre rival, Axel Gear, un autre Rocket Knight, déchu lui, qui loue ses services à l’envahisseur.

Vous partez donc, armé de votre courage à la recherche de la princesse et d’une solution pour mettre fin à cette invasion. Encore une princesse et un monde à sauver tout seul !

Le personnage fut tellement populaire à l’époque qu’il devint le temps de quelques pubs la mascotte officielle de Konami, et il se murmure qu’il aurait pu être un sérieux rival pour Sonic, rien que ça !

Le jeu a bénéficié d’une suite en 1994, simplement titré Sparkster et également sortie sur Snes.

Rocket Knight Adventures top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : L’univers tout d’abord, en dépit d’un scénario banal, offre un curieux et savoureux mélange de récit médiéval et de steam punk. Rois, châteaux et Chevaliers côtoient machines à vapeur, monstres de fer et autres dirigeables, un univers atypique et plaisant à parcourir.

Les personnages aussi sont travaillés et attachants, Sparkster tout d’abord à tout de la mascotte faite pour plaire, il est jeune, intrépide, classe et fait preuve de toute la bravoure nécessaire à un véritable héro. L’antagoniste lui rempli parfaitement son rôle de personnage bad-ass, sorte de version négative du héro. Les soldats et ennemis ont également bénéficié d’une attention toute particulière. Vous passerez donc la plupart du temps à tabasser du cochon en armure pas bien malin et du boss mécanique tous différents et intéressants à combattre.

Le gameplay, bien que simple à prendre en main offre la possibilité d’utiliser le jetpack pour rusher sur les ennemis, atteindre certaines zones, passer certains pièges. Il demande un peu de maîtrise, mais une fois bien en main il offre des options très intéressante dans l’exploration des niveaux.

S’il est majoritairement un jeu de plate-forme, Rocket Knight se permet également quelques niveaux façon shoot’em up et même un combat de méchas d’anthologie !

La difficulté est bien dosée, mais sachez que si vous voulez voir la vraie fin il faudra venir à bout de la version Hard et, pour les plus téméraires, la version Crazy Hard devrait vous permettre d’exploser la durée de vie du jeu.

Sonic 2

Sonic top 10 jeux megadrive

De quoi ça cause : Sortie en 1992, il fait suite au premier opus et met à nouveau en scène notre héro bleu et piquant. Dr Robotnik est de retour, plus fort que jamais, il possède tout, les villes, les usines et se confectionne une véritable armée d’animaux robots. Son but ? Récupérer les émeraudes du chaos, objets mystiques aux pouvoirs exceptionnels. S’il y arrive ça sera à coup sûr la fin du monde, et Sonic n’est pas super emballé par l’idée. Il décide donc d’utiliser sa vitesse légendaire pour essayer de choper toutes les émeraudes avant le savant fou et empêcher ainsi une très désagréable apocalypse.

Nouveauté dans cette suite c’est la possibilité de jouer à deux et d’être secondé par un nouveau personnage, Tails, un renard à deux queues qui s’en sert comme des hélices pour voler et suivre Sonic partout. Il n’est pas d’une grande utilité, mais il est toujours agréable de le voir galérer à nous suivre et se vautrer misérablement dans tous les pièges !

Pour la petite info, Sonic 2 est l’un des rares jeux à avoir bénéficié d’une sortie mondiale sur la machine.

Sonci 2 top 10 jeux megadrive

Pourquoi c’est bien : Inutile de préciser que niveau rythme et fun Sonic a défoncé la concurrence, la fluidité de la saga a fait chauffer toutes les ressources de la console et reste aujourd’hui LA référence du genre sur la génération 16bits.

Le retrouver dans une seconde aventure, plus longue, plus riche, avec un nouveau personnage attachant a été un vrai bonheur à l’époque et il reste à ce jour le meilleur épisode de la saga pour certains.

De nombreuses nouveautés ont fait leur apparition :

-Un mode deux joueurs qui permet de s’affronter à la course avec un pote.

-La possibilité de charger ses attaques (spin dash) et traverser l’écran comme un boulet de canon.

-La possibilité d’utiliser la cartouche de Sonic and Knuckles pour faire le jeu avec ce dernier et ainsi accéder à des zones interdites grâce à ses capacités spéciales.

-Et le meilleur pour la fin … Se transformer en Super Saiyan !!!!

Bref, les défauts sont quasiment inexistants sur ce jeu et ne pas le posséder vous enverra tout droit en enfer !

T2 : The arcade game

T2 : The arcade game megadrive top 10 jeux

De quoi ça cause : Sortie en 1992 sur consoles de salon, le titre de Midway initialement baptisé « Terminator 2 : Judgement Day » est vite rebaptisé « T2 : The arcade game » afin de ne pas créer d’embrouille avec les autres adaptations.

Il porte d’ailleurs très bien son second nom car le jeu est de base un jeu pour borne d’arcade sortie en 1991.

Il s’agit d’un rail shooter qui nous fait évoluer à travers l’univers de Terminator 2. On commence donc dans le futur avec John Connor pour terminer dans le temps présent face au T1000.

Niveau scénar rien de plus que dans le film, l’enchaînement des niveaux se fait de façon très linéaire et ma foi, on passe son temps à dégommer tout ce qui bouge, T800, police, T1000, etc …

Le jeu est compatible avec le Menacer, le fusil de la Megadrive et offre une immersion bien plus grande qu’avec la manette. Attention avec ce genre d’accessoire, utilisable uniquement sur écran cathodique !

T2 : The arcade game megadrive top 10 jeuxT2 : The arcade game megadrive top 10 jeux

Pourquoi c’est bien : On va pas se mentir, c’est pas le jeu du siècle. Graphiquement il est perfectible, la difficulté n’est pas toujours logique et le gameplay à la manette n’est pas super précis. Cependant il porte sur son dos toute une époque de nostalgie. Celle des sagas SF au cinéma, des bornes d’arcades et des rail shooter aujourd’hui quasiment disparus.

C’est un titre fun, bien que répétitif, qui fait la part belle au défouloir et à la coop avec un ami. Un titre facilement trouvable à petit prix qui, malgré ses défauts, a un petit goût de reviens-y !

Voila pour ce petit tour des incontournables de la Megadrive, et vous, vous en pensez quoi?

Si vous êtes fan de retrogaming, lisez également un de nos derniers articles sur la collection exceptionnelle de Benjamin.

Guitaroman

2 commentaires »

  1. Coucou,
    Sonic The Hedgehog 2 fait partie des titres qui m’ont le plus marqué. Le gameplay est génial et les personnages très plaisants ! Mis à part Sonic, je m’amuse souvent avec d’autres jeux de plateformes, tels que Labyrinthe et Filopost, sur http://www.prizee.com . J’avoue que le principe est assez différent de celui proposé dans l’œuvre de Sega, mais je m’éclate quand même beaucoup !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s