La déferlante Pokémon est de retour !

Comme vous le savez certainement, je suis un grand fan de Pokémon depuis ses débuts : j’ai grandi avec eux, j’ai surfé sur la « Vague Pokémon » qui a animé ma génération et les suivantes au fil des sorties des jeux. Je me suis même mis récemment à collectionner les cartes Pokemon, vous pouvez d’ailleurs lire mon article sur le sujet « Collectionner les cartes Pokemon: les astuces » . Et voilà que 20 ans plus tard, The Pokémon Company et Niantic Labs se rencontrent et s’apprêtent à révolutionner la licence ! Et ici aussi, sur Holdies, tout le monde en parle, et c’était l’occasion de vous proposer ce petit article.

ingress hangout niantic

Niantic Labs est connu pour avoir conçu Ingress : c’est un jeu en réalité augmentée où l’on se dispute la possession de portails (représentant des monuments, lieux atypiques, etc.) en utilisant le système GPS. Le but étant, dans les grandes lignes, de faire progresser son équipe en possédant le plus de portails possibles. L’idée était déjà innovante ! Le fait de pouvoir interagir dans le monde réel ET virtuel à la fois sur son smartphone dans un jeu en ligne massivement multijoueur était déjà un beau projet, et une belle avancée. Mais leur rencontre avec The Pokémon Company repousse, manifestement, toutes les limites.

Pokemon GO application carapuce Squirtle

Pokémon Go : c’est l’enfant de leur union, et reprend grosso modo les concepts des deux parts. Dans ce jeu, que l’on a attendu impatiemment depuis près de 10 mois (lancement du projet le 10 septembre 2015), vous vous déplacez dans votre quartier avec le système GPS, et vous traquez les Pokémon sauvages, les attrapez, les entraînez, les faites combattre en arènes (équivalents des portails d’Ingress, la majorité reprend d’ailleurs leur position initiale dans Ingress), et les échangez, bien que cette fonctionnalité ne soit pas encore ajoutée. Un bien beau projet qui fait pâlir d’admiration le monde du jeu vidéo, et aurait tendance à inquiéter certains, qui constatent quelques dérives. Je m’explique.

C’est la folie partout ! Tout le monde parle tout le temps de Pokemon Go : les réseaux sociaux s’enflamment, que ce soit les rumeurs urbaines déjà implantées (alors, les Shinys dans Pokémon Go, info ou intox?), les trolls, meme, et autres montages (dont le désormais fameux Papilusion qui « attaque » Cristiano Ronaldo lors de la finale de l’Euro!), les journaux, les chaînes de télévision, et très peu ont l’air d’y échapper (notamment aux Etats-Unis, Canada, Australie, et BFM TV et Itélé pour la France…). On va aussi se sortir quelques chiffres et données intéressantes.

 

Pokémon Go, disponible aux Etats-Unis, Canada, Nouvelle-Zélande et Australie, a déjà été téléchargé plus de 10 millions de fois (5% des Etats-Unis possède Pokemon Go sur son smartphone contre 2% qui possèdent Tinder), alors que l’application n’est sorti qu’il y a une semaine. Faute de données officielles, on estime à l’heure actuelle une augmentation de près de 20% de Nintendo en bourse, et un revenu d’environ 14 millions de dollars (l’application est gratuite mais offre la possibilité de payer pour avoir des objets supplémentaires dans son inventaire, pour la plupart très utiles, à la manière d’un « Pay-to-win »). Bref, le jeu connait une croissance ahurissante, et n’est pas prêt de s’arrêter, puisque le reste du Monde (la France y compris) attend encore la sortie officielle en fin Juillet !

Cela m’amène à un point très intéressant : Pokémon Go n’est pas encore sorti en France, mais grâce à un moyen de contourner le problème sur Android notamment, d’innombrables fans (et moi y compris) se sont offerts la possibilité d’y jouer quand même, et ne sont pas du genre à le cacher ! Et je ne connais pas de chiffres concernant le nombre de joueurs en France et chez nos voisins européens, mais je me doute qu’ils doivent être tout aussi époustouflants ! C’est dire si la Pokémania est en train de bouleverser la Terre entière.

Petite note fâcheuse pour les fans : le Bracelet Pokemon Go Plus, qui permet de jouer et d’être prévenu de l’apparition de Pokémon sans être obligé de rester les yeux rivés sur le smartphone (très utile quand on voit le massacre pour l’autonomie de la batterie) est en pré-commande sur Amazon, Gamestop et le Nintendo Store et aussitôt en rupture de stock ! Et il se revend à prix complètement fou sur eBay (jusqu’à 150 dollars contre 40 à l’origine) ! En attendant de savoir si Nintendo va relancer une production, je souhaite à tous bonne chance… Et si vous voulez savoir si j’ai réussi à en avoir un, eh bien sachez que j’ai dû m’asseoir dessus pour l’instant 😀

Bracelet Pokemon GO Plus Ebay précommande preorder

Malgré tout, il arrive que des événements liés à la sortie du jeu perturbent certains, et on le comprend d’ailleurs parfaitement. Une Team Rocket s’est formée IRL, qui campe aux Pokéstops et agressent réellement les joueurs pour voler les téléphones, et donc les Pokémon capturés dessus. Pourtant, c’est pas difficile de jouer et de progresser dans Pokémon Go, ils n’ont qu’à jouer eux-même ! Mais rassurez-vous mes petites Frenchies, pour le moment ça n’existe qu’aux Etats-Unis ce genre de problème. Mais rien ne dit que ça ne se reproduira pas chez nous ! De toute manière, j’ai un Nosferalto PC 497, je les attends ! 🙂

Team Rocket censure Pokemon Miaouss James Parc Safari

Autre fait, un cadavre a été découvert dans un lac, par une joueuse adepte des Pokémon Eau (oui, car l’application tient compte en principe des biotopes). Macabre, n’est-ce pas ? Mais à l’inverse, une étudiante aurait découvert une cité maya jusque là inconnue grâce à la géolocalisation d’un Pokéstop idéalement placé dans le Yucatan ! Si Pokemon Go peut nous faire marcher et bouger nos postérieurs, et en plus faire avancer des recherches, pourquoi pas ?

Sabelette commissariat Australie Pokemon GO Sandshrew

Par exemple, on nous a appris qu’un groupe de joueurs était rentré dans un commissariat pour y trouver un Sabelette ! On imagine bien l’agacement que cela peut provoquer pour ces policiers Australiens, qui ne tarderont pas à prendre parti et alerter les joueurs avec ce message traduit en français :

« Message aux jeunes entraineurs de Pokémons utilisant Pokémon GO : bien que le poste de police de Darwin apparaisse comme un Pokéstop, vous n’avez pas besoin de rentrer dans le commissariat pour obtenir des Pokéballs.
On vous conseille également de ne pas rester fixé sur votre smartphone et de bien regarder des deux cotés de la rue avant de traverser. Sabelette ne s’échappera pas si vite que ça.
Faites attention à vous et attrapez-les tous ! »

Et ils ont raison les Aussies, car on aurait bien tendance à en oublier la circulation, les yeux rivés sur nos écrans, alors soyons prudents, et bon jeu (ou bonne attente de la sortie officielle) à tous ! Et pour ceux qui en ont déjà marre d’entendre parler de Pokemon Go partout tout le temps sur la Toile, vous pouvez installer l’extension PokeGone de Google Chrome pour bloquer les contenus liés au phénomène, eh oui ! Il ont pensé à tout ! 😀

On espère que cet article sur Pokemon Go vous aura plu, partagez-nous vos avis et vos plus belles trouvailles sur ce jeu ! Et bonne chasse à tous ! Au fait, on a même réussi à avoir une interview de l’équipe de Pokemon Rhônes Alpes si ça vous intéresse !

Pour échanger sur le sujet, que vous soyez fan ou pas, rejoignez nous sur le forum Holdies sur le topic « Pokemon Go ». Si vous collectionnez les cartes ou jeux pokemon, vous pouvez aussi visiter la Markeptlace Holdies, entièrement dédiées aux collections geek, disponible IOS et Android.

 

 

3 commentaires »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s