Nouvelle interview sur le blog Holdies, aujourd’hui place à Geek Crafts!

Salut à tous, connaissez-vous le Pixel Art ?

Holdies vous présente aujourd’hui Geek Crafts, des fans de retrogaming qui ont choisi de faire de cette passion leur métier depuis 2 ans déjà.

Ils avaient été un de nos coups de cœur au Hero Festival de Marseille. Leur imagination est sans limites…
Attention créations « originales » : 1, 2, 3 … Spritez !!

Holdies : « Pouvez-vous vous présenter et votre activité ? »

« Bonjour Holdies. Nous sommes Camille et Arnaud. »

Camille (C) : « J’ai 27 ans. Je suis graphiste de profession… Je travaille avec Arnaud pour l’assemblage des perles et je m’occupe des bannières, des photos etc.… Et je crée également certains sprites quand il s’agit de commandes particulières ou juste pour étoffer notre ‘catalogue’.»

Arnaud (A): « moi j’ai 26 ans, je viens de la région de Perpignan et je suis le fondateur de Geek-Crafts dont je m’occupe à présent à temps plein »

C : « On va dire que nous faisons de la « Déco Retrogaming »…sur mesure ! »

1 Geek Crafts

Holdies : Comment avez-vous trouvé le nom Geek Crafts ?

A : « C’est le bon brainstorming des familles… Geek, tout le monde a compris. Crafts c’est le côté artisan. On est donc l’artisan des geeks. »

C : « La fabrique des geeks ! »

A : « Au départ je voulais l’appeler Studio Geek Crafts parce que ça faisait SGC comme dans Stargate. Mais en fait non, ça ne rendait pas bien J Studio faisait trop pompeux …
Ce qu’il y a de sûr, c’est que l’on souhaite rester à 2 pour conserver notre côté artisanal. »

2

Holdies : « Vous étiez au départ fans de jeu vidéo… Vous avez commencé sur quelle console ? »

C : « J’ai commencé toute petite avec mon père sur la Master System. Mais mes meilleurs souvenirs restent sur la Megadrive et la PlayStation première du nom.»

A : « C’était la SNES et j’étais déjà à 4 ans dans le bain de Final Fantasy… ! C’était FF3 US à l’époque donc FF6 Européen. En américain, sur une NES américaine. »

Holdies : « Plutôt joueur ou collectionneur de jeux vidéo ? »

A : « On s’est un peu calmés… Je pense qu’on est joueur quand on a le temps et collectionneur quand on a de l’argent. En ce moment on est ni joueurs ni collectionneurs ! (rires) »

C : « C’est vrai que nous n’avons plus trop le temps… »

A : « Par contre, je suis toujours dans le bain. J’utilise l’application Holdies, que je trouve super. »

Holdies : « Comment l’aventure Geek Crafts a-t-elle commencé ? Qui a eu l’idée et pourquoi ? »

C : « Qui a eu l’idée ?… je ne me souviens plus …Au départ, on ne comptait pas en vivre, déjà… »

A : « Quand on est arrivés dans la région, on est arrivés comme deux « glandus » qui n’avaient pas le permis de conduire et qui cherchaient de l’argent pour se le payer…
On s’est dit : Au lieu d’attendre que le travail vienne tout seul, on va créer un truc avec nos mains. N’étant pas très fort en dessin, il me fallait quelque chose à « manipuler ».

3

On a détourné le concept sur un univers qui nous plaisait : les jeux vidéo !
Au départ, On voulait faire de la mosaïque et l’idée des perles à repasser s’est très vite imposé. »

C : « C’est devenu un loisir, on a mis ça sur plusieurs forums. Les réactions ont tout de suite étaient très positives :  « Ah c’est sympa, tu peux me faire ça comme truc ?« … les premières commandes étaient là … ! »

Holdies : « Y’a-t-il plusieurs tailles de perles justement ? »

A : « Il y a 2 tailles de perles : Les « minis » que nous utilisons pour faire des portes clés, certaines plantes et c’est Camille qui s’en occupe.
Et il y a une taille un peu plus grosse pour faire tout le reste, les grands « tableaux » notamment. »

4 5 6

Holdies : « Comment vous travaillez les perles justement : Avec une pince ? Avec les mains ? »

A : « Camille est obligée de les prendre à la pince parce que c’est vraiment rikiki, elles mesurent 2,5 millimètres. Donc je ne sais pas si tu arrives à imaginer un truc de 2,5 millimètres dans ta main…Même si tu as des doigts de fée … ça ne passe pas.
Moi j’utilise directement les mains car j’utilise une taille que l’on peut plus facilement manipuler. Et donc une main fait le distributeur et l’autre main place les perles. »

7 Geek Crafts

Holdies : « Aujourd’hui vous avez créé combien d’objets depuis le début de l’aventure Geek Crafts ? »

C : « Sur le site Internet il y a environ 250 pièces au total »

A : « On a environ 40 modèles de porte-clés. On a créé des milliers de pièces en fait. Niveau perles, nous en avons aujourd’hui près d’un 1,5 millions en stock…Ce sont des sachets de 1000, 2000, voir 6000.

On tient un inventaire donc on sait à peu près ce que l’on a. Mais on ne compte pas quand même à la perle près.
En matière de création je dirais que nous avons déjà créé entre 3000 et 5000 pièces

Nous réalisons aujourd’hui toutes sortes d’objets : des sprites tout simples, des porte-clés, des tableaux, des plantes en pot … Et prochainement des bijoux !
Pour les créations non encadrées on réfléchit à les proposer pourquoi pas avec un socle, quelque chose qui permettrait de les faire tenir… »

8 Geek Crafts

Holdies : « Pouvez-vous nous expliquer, sans dévoiler vos secrets de fabrication bien entendu, comment on crée un objet… La conception … Comment on choisit le visuel, les couleurs… ?

C : « Par exemple pour une plante Mario ®, on a calculé qu’il fallait une vingtaine d’étapes!
Du moment où on déballe le pot de son carton jusqu’au moment où tu as la plante finie devant toi, prête à être vendue.

Pour la partie informatique, il faut d’abord choisir le visuel. Il existe pour cela des banques de sprites.
On les « retape » un peu, on ravive notamment certaines couleurs, on peut leur faire changer d’expression, on modifie ensuite au pixel près…

Il y a une grosse étape informatique, c’est sûr, et ensuite c’est simple : 1 pixel = 1 perle !

 9

On travaille directement sur écran car on ne veut pas tuer des arbres en imprimant…. 🙂
Il faut compter chaque perle, on met en place notre support qui sont des plaques en plastique avec de petits picots qui s’assemblent et qui permet de réaliser de très grandes pièces. »

A : «Chaque étape doit être minutieusement préparée à l’avance si l’on veut un résultat de qualité. »

C : « On étudie le sprite et on retravaille en fonction des couleurs de perle que l’on dispose.
Ensuite préparation de la plaque et des perles par couleurs.
Sur certaines créations il nous est arrivés de nous prendre la tête pendant 3 jours parce qu’on n’était justement pas d’accord sur un rouge ou sur un vert. »

A : « Une fois que toutes les perles sont positionnées, C’est là que le domaine du secret commence !
Après tout dépend de ce pourquoi le sprite est destiné, s’il faut l’encadrer, on l’encadre là encore avec nos petits secrets de fabrication. »

10 Geek Crafts

Holdies : Quelle est la première pièce que vous avez créée ?

A : « Je crois que le premier objet que j’ai réalisé c’est un NYAN CAT, le chat arc en ciel qui chante sur sa tartine 🙂

On a commencé là-dessus et à l’époque, nous n’avions qu’une dizaine de couleurs disponibles, ce qui réduisait les possibilités. On n’avait que dalle. On s’est alors dit il nous faudrait telle ou telle couleur. On a fouillé. Et à présent nous disposons d’environ 150 couleurs de perles différentes pour faire nos créations !!! »

C : « Ma première pièce devait être un item ou un personnage issu de l’univers de Mario 🙂 »

11 Geek Crafts

Holdies : « Combien de temps ça vous prenait pour réaliser une pièce au début ? »

A : « A l’époque je faisais ça sous le format « glandouille », je mettais 3-4 perles et je regardais des pages Internet, je mettais un manga en même temps…Je mettais disons 45 minutes à 1 heure…
Maintenant des NYAN CAT, je peux en réaliser au moins 3 par heure !!
On a bien peaufiné la technique et on procède donc par étapes, bien rodées. »

Holdies : « Combien de temps désormais pour créer un sprite d’environ 20 x 20 cm ? »

C : « De A à Z… jusqu’au repassage ?…je dirais environ 1h30 ».

A : « On travaille soit par couleur, soit par ligne.
Je commence déjà par faire le contour qui est souvent du noir…ça pose les bases.
Apres tout dépend des créations, soit je marche par plages de couleurs, je fonctionne par dégradés… je fais tous les bleus, tous les rouges, soit pour les grosses pièces, je vais travailler de haut en bas… »

 12 Geek Crafts

Holdies : « Quand on se trompe … il faut tout recommencer ?? »

C : « Il y a effectivement des moments où ça ne tombe pas juste… Le mieux c’est quand même de ne pas faire d’erreur, comme ça tu ne perds pas de temps.
Mais en général ça se repère assez vite.
Sur notre écran on place des « grilles », on place des règles et on sait précisément où chaque perle doit aller.

Donc si on se retrouve avec une perle qui est 1 pixel à gauche on le voit tout de suite. »

A : « Il faut avoir une assez bonne vue. On réalise plutôt les pièces en journée. Ça évite les erreurs justement…
Le soir on ne fait pas long feu. On travaille en général par série. Par exemple je vais travailler sur 20 plantes etc. »

Holdies : « c’est plus facile de travailler en série ? »

A : « Oui c’est plus facile. On travaille par automatisme ensuite…

Par exemple quand on est parti sur les 2 derniers salons, et notamment au Hero Festival et au TGS 2015, on avait prévu d’emporter 700 plantes dans la remorque ! Différents modèles, différentes tailles, ça nous a pris environ 4-5 mois de travail.


Tout est fait à la main … à hauteur de 13-14h par jour quand le rush commence !
Les RTT chez nous, c’est du domaine du rêve, la seule semaine de vraies vacances dans l’année, c’est quand on part au Hellfest. »

13 Geek Crafts

Holdies : « Parlez-moi donc précisément de ces plantes justement. C’est un modèle qu’on vous avait demandé ou que vous avez choisi ? »

C : «  C’est un modèle qu’on avait choisi et je pense qu’on va le développer encore plus car les gens adorent…
On va essayer maintenant de créer des plantes qui sortent de nulle part. Des plantes qui n’auraient pas forcément de rapport avec l’univers Mario…  Personnellement c’est ce que je préfère faire, créer des choses originales qu’on ne voit nulle part ailleurs, c’est comme ça qu’on arrive à sortir du lot.»

14

Holdies : « Dans le choix des personnages, qu’est-ce qui vous inspire ? »

C : « C’est vraiment ce qui nous inspire nous, à la base… »

A : « En fait il y a 2 cas de figure. Au départ on faisait vraiment à la demande parce que les gens nous demandaient des choses très précises. C’est d’ailleurs toujours possible de le faire. Même sur des très grandes pièces.
On peut réaliser tout et n’importe quoi. Concrètement, on n’a pas de limites. La seule limite qui existe c’est le budget que la personne veut mettre dans une création»

Holdies : « Par exemple parlez-moi de la plus grande pièce que vous ayez réalisée ? »

C : « Celle qui contient le plus de perles ?…C’est le tableau Donkey Kong »

A : « Ca typiquement c’est quelque chose qu’on a voulu faire et pas quelque chose qui nous a été demandé. Il est symbolique. C’est comme Pac Man, Mario, Tetris… c’est la jeunesse… !

On est parti d’un concept simple, on s’est dit tiens c’est un fond noir. Ça ne nous posera pas trop de problèmes. C’est quelque chose de pas trop compliqué…. Et puis en fait quand on a commencé à le faire on s’est dit « Putain mais dans quoi on s’est embarqués ??? ! 🙂
Si je dois le réaliser tout seul, je mets au minimum une semaine à le faire. »

A : « Mais la plupart du temps, les tableaux sont fabriqués en équipe. Je prends l’exemple des Street Fighter. Je fais les personnages et Camille s’occupe de mettre en place le décor à savoir le stage, les barres de vie, les scores… pour être le plus fidèle possible à l’esprit d’un jeu. Ensuite pour l’assemblage et l’encadrement on est deux. »

 

Holdies : « Qui achète en général vos créations ? »

C : « En général ce sont des geeks. On n’a pas de tranche d’âge fixe : On a des jeunes de 12-13 ans et ça va jusqu’ aux quinquas. Qui justement se rappellent de Donkey Kong et se disent : « Ben tiens j’avais ça quand j’avais 20 ans… J’allais dans les salles d’arcade, je mettais 1 franc et je jouais pendant un ¼ d’heure. Je paumais parce que j’étais mauvais… » 🙂

Holdies : Est-ce que vous êtes 100% retrogaming dans vos réalisations ?

A : « Pas forcément. On a eu une commande récemment par un client qui est venu nous voir. Il nous a dit  « J’adore ce que vous faites et je voudrais un portrait de Edea, de Final Fantasy 8 ». Ben le problème c’est que Edea, elle n’existe pas en pixels. »

C : « Il voulait qu’on s’inspire de l’artwork de Yoshitaka AMANO, donc il n’y en a qu’un qui existe ou presque…c’est son portrait et je me suis inspiré de celui-ci »

A : « Et quand on reprend quelque chose du Maitre qu’est Amano, on a une pression parce qu’on se dit : « si je le foire ça va ressembler a rien, et il faut absolument respecter le travail de l’artiste, quel qu’il soit. »

C : « C’est la difficulté du Pixel Art, car il y a une taille  « minimum ». Un truc trop petit ne pourra pas comporter beaucoup de détails.»

17 Geek Crafts

Holdies : « C’est un peu comme les Lego, soit c’est réussi soit c’est très moche ?  » 🙂

A : « En fait le pixel Art, c’est un peu comme « jouer à Dieu », parce que si tu te plantes d’1 pixel, ça ne ressemble à rien…
On a réalisé ce projet et on s’est vraiment éclaté comme pas possible. »

Holdies : « Est-ce que ça vous donne envie d’ouvrir votre activité sur d’autres univers. Si je suis un fan de Star Wars est ce que je peux te commander une œuvre Star Wars ? »

A : « Star Wars on avait prévu d’en faire pour le Hero Festival parce que c’était le thème de cette année. On avait prévu de faire une déco avec Marc Lefebvre, l’organisateur, qui devait être en rapport avec ça. Et puis malheureusement on a tellement eu de boulot qu’on n’a rien eu le temps de faire en Star Wars. Mais concrètement si on nous le demandait on pourrait le faire aisément.
C’est ce que je disais, on peut tout faire.

J’ai des personnes qui sont venus me voir une fois en me disant :  « Je veux que tu me fasses ça : c’est un jeu obscur qui est sorti sur une console que personne ne connait, il a été vendu à 250 exemplaires au Japon entre mars et avril 1992… Est-ce que tu peux me le faire ? ».
Pas de problème, du moment qu’on trouve les bonnes références/sources. »

18

Holdies : « Et le tarif dépend du temps que vous allez passer ? De la taille de l’objet réalisé ? »

A : « Oui et de toute façon le temps est en adéquation avec la taille. Il me faudra 5 minutes donc pour réaliser un objet qui fait 5x5cm. Ça pourra me prendre des heures, une journée, une semaine si le projet est plus important. »

Holdies : « Est-ce que l’on peut envisager de faire un objet complètement en 3D »

C : « On l’a fait mais c’est très long… »

A : « Très compliqué très long et je n’ai pas peur de le dire très chiant 🙂
C’est un vrai casse-tête et surtout invendable car si on doit prendre en compte le temps, voilà le prix que ça vaudrait…

J’ai une cliente qui était fan de Docteur Who ® et qui m’avait demandé un Tardis ©.
J’avais fait un superbe objet, un Tardis © de 20 cm, avec les inscriptions, les polices Box et les fenêtres cousues à la main. J’ai dû y passer 4 ou 5 jours !
Je l’ai vendu une misère et ça valait 3 fois le prix…

Après pour des petits objets comme du Minecraft ®, à voir mais cela reste quand même assez compliqué. »

Holdies : « Est-ce que vous vous considérez comme des artistes »

C : « De plus en plus car on évolue. »

A : « C’est pompeux de se considérer soi-même comme un artiste… Mais oui, car c’est une forme d’art ».

C : « Après, des fois, je reste un peu frustrée car on est quand même limités dans les couleurs »

A : « C’est-à-dire que là, on repousse vraiment les limites, mais elles existent ces limites.
On dispose aujourd’hui d’environ 150 couleurs différentes mais on ne les utilise pas toutes.
On avait pensé demander à un fabricant de créer de nouvelles nuances mais c’est relativement impossible parce qu’il n’y en a aucun qui soit ouvert au dialogue. On est rien pour eux. »

20

C : « On aimerait bien se faire créer des couleurs parce qu’il nous manque des couleurs justement. Il y a un univers sur lequel on est frustrés et qu’on adore :  « c’est Metal Slug » !
Il nous manque des couleurs de type militaire.
C’est pour cela qu’il n’est pas impossible qu’on évolue encore et qu’on change de matériel un jour, qui sait ! »

Holdies : « Qu’est-ce que ça apporterait justement ? »

A : « Une palette de fou… »

C : « Etre fidèle le plus possible à l’œuvre originale, reproduire au plus juste les sprites.

Holdies : « Est-ce que cela ne serait intéressant de partir aussi sur des créations ultra originales …dans un esprit Pop Art par exemple? »

C : « On y réfléchit. En fait on passe notre temps à réfléchir (rires) …
On essaye de se démarquer car il y a une concurrence, tout du moins beaucoup de gens en font.

Notre activité est souvent cataloguée comme un « truc pour gosse ». Certains nous disent qu’on n’a pas vraiment de talent… (Rires) mis à part enfiler des perles.

On essaye justement de proposer des choses où les gens font « Woaw ! Ce sont des perles ça ? »

21 Geek Crafts

Holdies : « Est-ce qu’il y a toujours ce côté passion ? »

A : « Toujours. Quand je finis un sprite, c’est le sentiment qu’on a depuis le début : On donne vie à des choses qui n’ont pas de corps.
On part d’un support numérique, qui n’existe pas physiquement en on crée quelque chose.
Et c’est cela qui nous rend fier parce que l’on se dit, je rebondis sur ce que je disais tout à l’heure : « On joue un peu à Dieu à créer des choses… et c’est ça qui est génial »

C : « Moi aussi je suis contente dès que je termine quelque chose. Je pense à ce tableau Super Mario Land 2, il me tenait à cœur celui-là. C’est mon Mario préféré.
J’aime créer à partir de jeux auxquels je jouais, il y a un côté nostalgique où on se fait plaisir, c’est vrai.
Et je sais que je ferai plaisir à d’autres personnes qui partagent cette même passion. »

Holdies : «  c’est quoi la pièce la plus folle que tu/vous ayez chacun créée ? »

C : « Les plantes de Plants vs Zombies. Mais si je dois en choisir une c’est le Chomper.
Un fan nous l’avait commandé. Il devait mesurer avec le pot facilement 40 centimètres… !
J’ai vraiment créé le truc, de A à Z. Tout a été fait en mini perles et le résultat était vraiment top. Je me suis bien amusé là-dessus. »

A : « Pour moi la plus belle pièce que j’ai créé, c’est le Bibi de Final Fantasy 9.
C’est un sprite à l’origine créé par Abysswolf, un artiste espagnol qui fait beaucoup de pixel-art. C’est une source énorme d’inspiration.
Pour l’aspect nostalgique aussi. Parce que Final Fantasy c’est Final Fantasy. C’est mon univers. Je baigne dedans depuis 1994 avec mon frère. Je n’ai jamais vraiment décroché.

Et en fait, ce qui m’a fait le plus plaisir c’est que parmi les personnes qui nous ont acheté ce tableau, y’a Kayane. Et du coup avoir les compliments de Kayane là-dessus je crois que c’est le truc qui me rend le plus fier. »

C : « Je ne sais pas combien il y a de couleurs dedans aussi… »

A : « C’est une tuerie. Il faut 35 couleurs je crois… et quand je m’y suis mis, je ne pouvais plus m’arrêter avant qu’il soit terminé, c’est-à-dire en général je le fais d’une traite…
Je me suis « formaté » le cerveau en me disant « Tu fais ça et tant que tu n’as pas fini, tu ne t’arrêtes pas ».

22 Geek Crafts

Holdies : « Nous avons une grande communauté NES et SuperNES sur Holdies… Y’aurait-il des objets que vous puissiez créer spécialement pour eux ?

A : « Typiquement oui. Tu veux un écran de Galaga, je te le réalise, tu veux une frise sur Megaman, on sait le faire.
Là une pièce récente qu’on n’a pas encore mis sur le site, qu’on a sorti au TGS, c’est le Mana Beast de Secret of Mana. (Ndlr : Disponible depuis l’ITW.)

On a récupéré le décor, c’est la toute petite plateforme qui reste de la Mana Fortress et on a mis ce Mana Beast en perles dessus, avec les personnages de dos. C’est le combat final du jeu, quelque chose qui marque. C’est un tableau qui fait 1 mètre sur 70cm.

Y’a un boulot de malade parce que le Mana Beast a aussi 35 ou 40 couleurs.
C’est un objet qui a été vendu mais qui peut être refait sur commande.
Alors oui, que les passionnés n’hésitent pas à nous contacter. Nous proposerons certainement des objets à la vente sur Holdies… »

23 Geek Crafts

Holdies : « En termes de prix quelle est la pièce la moins chère ?? »

C : « C’est un Boo phosphorescent qui coute 4€ …et il y a également les portes clés. »

Holdies : Et la pièce la plus chère ?

A : « Actuellement c’est le tableau Donkey Kong qui est dans les 400€.
De toute façon les plus grosses pièces sont en général des tableaux. Il y a plus de temps, plus de matériel.

On utilise du beau matériel. Concrètement on n’utilise pas des cadres IKEA ® pour les encadrements. Si on veut créer un produit fini de qualité, il nous faut du matériel de qualité. Y’a pas de secret.

On utilise de beaux cadres pour bien mettre en valeur ce qu’il y a comme travail dedans. Ça aussi ça a un coût et c’est souvent ce que les gens ne comprennent pas.
Le client paye en réalité le prix que ça vaut. Il n’y a pas de marges énormes là-dessus… »

Holdies : « Quels sont vos projets pour 2016 ? »

C : « Parmi les nouveautés il y aura probablement des bijoux. Beaucoup de gens nous demandent de créer des boucles d’oreilles, des bagues…

Et c’est compliqué car on ne peut pas faire des choses trop grosses.
Toutes les créations seront uniques et créées par nos soins. »

A : « Il faut qu’on réfléchisse également sur la durabilité du produit.
On a beaucoup progressé et maintenant nos porte-clés
Tu peux les tordre dans tous les sens, tu peux les donner à manger à ton chat. 🙂

C : « On a progressé en matière de fabrication, on ne veut surtout pas vendre quelque chose de fragile, de bâclé »

A : « Si il y a un truc que je ne supporte pas, c’est le travail mal fait. Si c’est mal fait, c’est poubelle, tout simplement…
Je fais comme si c’était pour moi et je n’aimerai pas acheter quelque chose qui soit mal fait. »

C : « Parfois, on est un peu trop perfectionniste… mais les gens ne le voient pas forcément. On veut rester quoi qu’il arrive sur une fabrication artisanale de qualité»

24

Holdies : « Sur quels types de salons aura-t-on la chance de vous retrouver en 2016 ? »

C : «  Pour le début de l’année, ce sera Clermont Geek (19-20 Mars) et le TGS SpringBreak (8-9 Avril), ça c’est sûr. L’idée n’est pas de rester forcément dans le sud de la France mais c’est toujours compliqué de partir loin, pour des raisons de rentabilité.

Après on recherche toujours une thématique commune avec les jeux vidéo. »

25Stand au TGS, Novembre 2015

Holdies : « Quelles sont justement les belles rencontres que vous avez faites sur des salons ou autres ? »

A : « On rencontre plein de gens géniaux sur les salons. Sur les réseaux sociaux, sur Twitter qui un réseau qui est beaucoup plus « ouvert », plus direct. Après on y va au culot.

Par exemple Kayane, la première fois qu’on l’a rencontrée c’était au Hero Festival il y a 2 ans, on lui avait fait un tableau et puis le patron du Hero Festival m’a amené Kayane sur le stand !

Grosse pression mais je lui ai offert son tableau et elle a adoré. Avant de quitter le salon, elle est revenue nous voir, on a parlé pendant une ½ heure ensemble. Et puis maintenant on échange des tweets, on a fait 2 « Kayane Session » ensemble. C’est une personne que l’on estime beaucoup.
Il y a le côté humain qui est important pour nous au niveau de la reconnaissance de ce qu’on l’on produit.

On discute énormément avec Sorina-Chan de la Team JdG. C’est vraiment une personne adorable avec un grand talent de dessinatrice. On a partagé un stand sur le dernier Hero Festival et c’était vraiment le pied. Après, Sorina est venue nous faire un coucou avec Fred (JdG) pour Noël, on les a accueillis chez nous, et on a passé un excellent moment. »

26 Geek Crafts

Holdies : « Est-ce que vous recevez des commentaires négatifs ? Des anecdotes à ce sujet ? »

C : « En terme de commentaire on a eu tout et n’importe quoi du plus élogieux au plus infâmant.
Vous vendez ça, c’est un vulgaire screenshot vous mettez ça en cadre et vous faites de l’argent dessus… »
Réponse : « ben non, car il y a une quantité de travail énorme derrière…. »

A : « On souffre souvent sur certains salons de «  l’étroitesse d’esprit » des gens. Ça c’est peut-être le truc qui nous énerve le plus en salon. »

C : « Il y a aussi des gens qui connaissent le concept, qui en font mais qui n’hésitent pas à nous acheter des choses… et maintenant dans le Sud nous avons la chance d’avoir des clients fidèles qui reviennent nous voir. »

A : « C’est rare quand même que les gens nous disent en général qu’ils n’aiment pas
Ou qui nous diraient « j’aime pas du tout, je n’adhère pas …».

C : « Mais ce qu’il y a de positif, c’est qu’il y a des personnes, qui ne sont pas du tout geek, et qui trouvent ça magnifique ! »

Holdies : « Quel est le plus beau compliment que vous ayez eu justement ? »

A : « Je pense que c’est une petite fille de 8-10 ans au HeroFestival de cette année.
Elle était en train de baver sur les tableaux Street Fighter ©.

Et elle nous dit « Est-ce que je peux jouer à la télé ? »

Je lui dis : « Non, ce n’est pas une télé… ».

Elle répond : « Ah bon ? Parce que c’est bien fait… !! »

C’est le genre d’anecdote qui nous donne le peps pendant 2 jours.

Il y a des gens qui confondent justement le pixel art avec de la photo, qui ne voit pas forcément le relief tout de suite.
C’est vrai que de loin ça fait un peu trompe l’œil. Ca fait qu’on se croit vraiment dans le jeu.
Donc on final c’est plutôt un beau compliment… (rires)

 27

Holdies : « Camille et Arnaud… Merci de nous avoir reçu et de nous avoir fait partager votre passion »

Pour acquérir quelques unes des création de Geek Crafts, il vous suffit pour cela de découvrir les ventes sur Holdies avec le site Web ou l’application en versions iPhone et Android.

Et n’hésitez pas à continuer votre balade sur notre blog, vous y découvrirez des interviews hors du commun comme l’incroyable collection retrogaming de Stéphane et bien d’autres !

Pour être informé des ventes quotidiennes sur Holdies il y a la page Facebook et pour partager avec la communauté il y a le groupe Facebook.

Retrouvez plus d’informations sur www.holdies.com et sur le site de Geek Crafts www.geek-crafts.fr

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s