Nouvelle interview sur le blog Holdies, l’application et le site des ventes entre collectionneurs de JEUX VIDEO disponible en versions WebiPhone et Android.

Holdies : Bonjour Philippe, peux-tu nous faire une présentation personnelle rapide ?

Bonjour, j’ai 32 ans, je suis consultant en système d’information de consolidation (SAP) et je vis en région parisienne, derrière la Défense.

H : Tu es collectionneur de jeux vidéo, d’où te vient cette passion, il y a combien de temps que tu as commencé ?

J’ai commencé à collectionner les jeux vidéo à partir du moment où j’ai reçu pour Noël 1991 ma première Game Boy. Je jouais avant sur la Colecovision et sur les Game and Watch de mon père (Oil Panic, Fire attack et Mickey Mouse). Depuis, je n’ai jamais revendu un seul jeu ni une seule console (exception faite de la Nintendo DS fat).

IMG_4209

J’ai tout d’abord commencé à collectionner les jeux vidéo parce que mon père est lui-même collectionneur, mais de postes de radio, de vinyles et passionné par la haute-fidélité (en plus de sa passion pour les trains électriques). Comme je faisais toutes les brocantes locales mais aussi les dépôts-ventes du genre « La Trocante » ou « Troc de L’ile » avec mon paternel pour ses postes de radio, j’ai commencé à chiner les jeux vidéo parce que je n’aimais pas avoir un seul jeu sur un support (en l’occurrence la GB) et souffrait vite d’ennui. De plus, la difficulté de certains jeux était parfois frustrante et le titre passait vite aux oubliettes (du genre MacDonald Land et Bart Simpson’s Escape from Camp Deadly qui sont impossibles à terminer). Je cherchais donc à racheter le plus possible de trouvailles ou les jeux que les copains revendaient à bas prix quand ils recevaient une nouvelle console. Depuis, c’est resté.

H : Collectionneur retrogaming, comment cela se traduit au quotidien ?

Je parcours quotidiennement le bon coin en repérant les jeux/consoles à proximité de chez moi et dont les prix sont abordables. Il faut constamment lutter pour arriver le premier et ne pas se faire prendre les bonnes affaires par les revendeurs qui vous grillent la politesse en proposant parfois des prix plus alléchants pour les vendeurs. C’est une vraie plaie ! Ces gens ne sont attirés que par le côté spéculatif, la collection ils s’en fichent.

Et du coup certains vendeurs prennent le même pli : ils disent connaître la valeur de l’objet et demandent aux acheteurs de faire des offres. Je déteste ce principe de chasseur de prime. Tu veux vendre à un prix donné, tu le mets dans l’annonce en précisant « prix ferme » et point barre. Sinon, il y a Ebay pour ça…

En revanche, pour des recherches plus précises, je regarde sur toute la France ou parfois sur Ebay. Je passe aussi du temps pour recenser l’existant, ranger, mettre en valeur, de quoi occuper des soirées et des week-ends.

H : Et les amis, la famille, comment perçoivent-ils ta collectionnite ?

Les chiens ne font pas des chats. Je suis le digne héritier de mon père de ce côté-là. Donc, pour ma famille, je suis « le portrait craché de son père ». Pour mes amis, je suis un geek, un gros geek, et pour certains, une « vedette ». 😀

H : Ta collection est-elle ciblée sur un univers particulier du jeu vidéo et si oui pourquoi?

Ma collection est généraliste à la base. Mais ne pouvant pas tout collectionner, j’ai réduit mon spectre de recherche il y a bien longtemps de cela. Je cherche à partir de la NES jusqu’aux consoles récentes.

En particulier, je collectionne ce qui a trait à Zelda et j’ai bientôt terminé : il ne me manque plus que la 3DS 25th anniversary et le Oracle of Age sur GBC pour avoir tous les Zelda sortis.

Sinon de façon générale, je privilégie surtout ce qui vient de Nintendo, et en ce moment de la Game Cube.

H : Quel budget mensuel moyen alloues-tu à ta collection ?

En ce moment, j’essaye de réduire mes dépenses. Donc à moins d’une annonce ou d’un lot vraiment intéressant, je suis à une centaine d’euros maximum par mois. Mais fut un temps où mon salaire entier pouvait y passer. :/

H : Quelle sont tes pièces préférées, celles qui te procurent la plus grande émotion ?

Inévitablement le Goldeneye 64, qui reste un de mes plus beaux souvenirs vidéo ludique, le Mario Kart sur Super NES (les luttes acharnées sur Ghost Valley, et le CPU qui triche comme pas permis en 150cc). Mention spéciale aussi pour Super Mario Land 2 sur GB et le Link’s Awakening sur GB.

Sinon, je suis très fier de mon pack NES ROB entièrement complet que j’avais récupéré à un copain pour 50 francs. Pour terminer, le Game and Watch double screen de Zelda qui est juste génial ainsi que le Turtles sur Konami, que j’ai saigné avant d’avoir ma GB.

H : As-tu un Graal, jeu ou une console que tu rêverais de voir figurer un jour sur ton étagère ?

Je rêve de posséder un jour un Virtual Boy. C’est inutile, les jeux sont moches et peuvent faire vomir, mais j’adore le design de l’objet. Sinon, une Sega Rally Twin ou un flipper Addams Family ! J’ai eu 2 bornes d’arcades que j’ai revendues assez vite pour des raisons techniques de place et d’argent. ^_^

H : Combien de temps par semaine/mois consacres tu à ta passion et qu’est ce qui est le plus chronophage?

Je ne saurais pas estimer le temps que ça me prend. Entre les rendez-vous sur le bon coin, les classements, les rangements, c’est inquantifiable. Et puis quand on aime, on ne compte pas.

H : Au final, le temps que tu consacres à ta passion, c’est plus orienté collectionneur ou retrogamer ?

Je joue au moins 2h par jour mais pas sur du rétro (LoL, Heroes of the Storm, Hearthstone, Day-Z, Starcraft II, Counter, Towerfall Ascension, Clash of clan, Boom beach etc).

Quand vient le weekend, je peux jouer beaucoup plus que ça. Donc je dirais que j’alterne un peu les deux. Il y a des moments où je me calme sur le côté collectionneur, ou sinon je ne pars pas en vacances et je suis bon pour pointer à la soupe populaire.

H : As-tu d’autres collections/passions ?

Les jeux vidéo ne sont pas ma seule passion : il y a aussi les Lego, les Myth Cloth des Chevaliers du Zodiaque, les Artoyz, les mangas et de façon générale, tout ce qui a trait aux jouets de mon enfance (Tricky Bille, l’Ile infernale, les Handhelds Konami et Tiger…)

Mais tout ça dans une moindre mesure : ça coûte énormément d’argent :/

triple

H : Comment as-tu découvert Holdies et que peux-tu nous en dire ? Quels jeux as-tu déjà acheté dessus ?

J’ai découvert Holdies sur Facebook. J’ai trouvé le concept d’enchères descendantes super bien car ça contrecarre le principal défaut d’Ebay, à savoir les enchères truquées où le vendeur surenchérit sur lui-même pour augmenter le prix de vente.

Jusqu’ici j’ai acheté un Vinyle promo d’Alone in the dark, un lot de jeu Gamecube, Zelda Oracle of Seasons , un set de manettes sans fil pour NES (en boîte), Tekken 3 sur PSone.

Aucun problème à signaler jusqu’ici, au contraire.

Holdies : Merci pour cette interview Philippe ! La collection est souvent un atavisme familial 😉

Si comme Phillipe vous cherchez en permanence à compléter votre collection de jeux vidéo, il vous suffit pour cela de découvrir les ventes sur Holdies avec le site Web ou l’application en versions iPhone et Android.

Et n’hésitez pas à continuer votre balade sur notre blog, vous y découvrirez des interviews hors du commun comme l’incroyable collection retrogaming de Stéphane et bien d’autres !

Pour être informé des ventes quotidiennes sur Holdies il y a la page Facebook et pour partager avec la communauté il y a le groupe Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s