La sortie du site Holdies étant imminent, nous allons vous livrer progressivement une petite série d’articles, de conseils et de réflexions pour partager avec vous les règles de fonctionnement de l’application et vous fournir quelques recommandations, ainsi que quelques-uns de nos partis pris.

Vous le savez, les ventes sur Holdies se déroulent selon le principe des enchères aveugles. La particularité des enchères aveugles est qu’il n’y a pas de surenchère. Le vendeur propose ses objets dans un intervalle de prix et c’est le plus offrant qui l’emporte. Donc pour mettre en vente sur Holdie’s, on vous demande de renseigner les limites de votre enchère, soit un prix maximum (qui équivaut à un prix d’achat immédiat) et un prix minimum (qui correspond à votre prix de réserve).

Depuis quelques semaines vous expérimentez ce concept avec nous sur Facebook et vous commencez à en être familier. Mais bien sûr, la question cruciale d’une mise en vente sur Holdies – et que nombre d’entre vous se posent lorsqu’il s’agit de proposer un objet à la vente – est la suivante :

Comment déterminer mon prix de réserve ?

C’est le sujet de ce premier article et nous allons vous apporter quelques éléments de réponse.

Pourquoi ?

Car en vendant sur Holdie’s vous bénéficiez d’une audience de passionnés et de connaisseurs. Votre prix de réserve engage donc votre réputation, et elle est essentielle pour garder de la crédibilité auprès de la communauté.

L’autre point tient dans cette première question:

Pourquoi vendre sur Holdie’s plutôt que sur un autre canal comme Leboncoin, Ebay, Price Minister, Groupe Facebook….etc ?

 La réponse est simple :

Si vous vendez sur Holdie’s, c’est que vous voulez trouver le meilleur compromis entre :

  • vendre vos objets rapidement ;
  • en tirer le meilleur prix ;
  • produire le moins d’effort possible ;

et que vous acceptez de laisser le marché décider du prix.

Quand je parle de meilleur prix, je parle bien de meilleur prix du moment et pas du meilleur prix que je pourrais en tirer dans 1 semaine, dans 1 mois ou dans 1 an.

Le prix d’un objet est toujours une question de rapport de force entre l’offre d’un côté et la demande de l’autre à un instant t. Cela va donc bien sûr dépendre de l’objet (rareté, popularité…) que vous allez proposer et de son état mais cela fluctuera aussi en fonction du moment où vous allez réaliser votre vente (il y a des mois, des semaines, des jours plus propices que d’autres).

La première chose à faire avant de proposer un objet à la vente est donc d’établir la cote actuelle de l’objet. Nous avons eu à de nombreuses reprises des objets proposés à la vente avec des prix de réserve très largement surestimés par rapport à la cote réelle de l’objet, tout simplement parce que le vendeur n’avait pas fait les recherches nécessaires pour évaluer précisément sa cote actuelle.

Votre premier réflexe doit donc être de regarder les ventes terminées d’Ebay qui reste encore aujourd’hui le meilleur argus des objets de collection. Regardez les objets similaires au votre qui se sont vendus au cours des 3 derniers mois. Attention, pour les objets en version française, ne pas oublier de limiter votre recherche aux objets vendus « en France uniquement » (dans le filtre « lieu où se trouve l’objet« ) pour ne pas vous retrouver avec toutes les versions européennes de votre objet dont la cote est généralement différente. Soyez également attentif à qualité de l’objet vendu (s’il est complet, en bon état…) et assurez-vous que votre objet présente les mêmes caractéristiques. Dans le cas contraire il vous faudra revoir à la baisse ou à la hausse en fonction des différences observées.

Une fois cette recherche réalisée, vous aurez alors une idée de l’échelle de prix à laquelle votre objet s’est vendu au cours des 3 derniers mois.

Regardez ensuite rapidement à quel prix il est disponible au moment présent en achat immédiat sur les différentes marketplaces comme Amazon, Ebay, Leboncoin…etc.

Sur la base de ces deux critères vous pouvez déjà vous faire une idée d’une tranche de prix à laquelle vous pouvez espérer vendre votre objet.

Une fois cette première recherche effectuée vous aurez les éléments nécessaires pour déterminer votre prix de réserve. Vous pouvez alors choisir d’adopter une stratégie plutôt prudente ou au contraire un peu plus risquée si vous êtes joueur (personnellement j’ai essayé les deux et je pense que ça dépend de votre objet et de l’urgence à laquelle vous souhaitez le vendre).

Mais gardez toujours en tête qu’un prix de réserve attractif créé de la traction sur votre vente et instaure une tension entre les acheteurs. Au moment de la vente, cette tension va obliger immanquablement les plus déterminés à revoir leur budget initial à la hausse s’ils souhaitent limiter le risque de de ne pas remporter l’objet.

Pour des objets de « niche », la prudence peut être de mise, il est probable qu’il y ait moins de monde au balcon donc la compétition sera plus limitée.

Encore une fois, votre motivation pour vendre sur Holdie’s ne dois pas rester uniquement focalisée sur le prix de vente de l’objet, même si c’est évidemment un paramètre important.

Vous devez bien intégrer aussi 2 autres notions qui sont :

  1. la disparition des contraintes (négociation sur prix fixe avec un acheteur intéressé, réponses aux emails de sollicitation…etc) ;
  2. la rapidité à laquelle vous avez l’argent en poche (pour combler une fin de mois difficile, pour vous vous acheter de nouvelles pièces, pour faire de la place…etc).

Vous devez accepter que parfois vous aurez de très belles surprises sur Holdies (nous avons eu 2 fois le cas d’objets qui sont partis au prix plafond, sur le Game & Watch Donkey Kong Jr et sur un SFC Parodius, car les acheteurs ne voulaient prendre aucun risque), d’autres fois moins car le contexte était moins favorable ce jour-là.

En effet, si votre objectif est seulement de tirer le prix max de chez max, vous pouvez le mettre à un prix élevé en achat immédiat sur Ebay ou Price Minister et baisser progressivement le prix de votre objet jusqu’à ce que l’objet se vende (mais vous mettrez surement plusieurs semaines voire plusieurs mois pour vendre votre objet) ; vous devrez aussi répondre à de nombreuses sollicitations d’acheteurs qui souhaiteront négocier le prix de votre objet, parfois avec des propositions totalement farfelues.

Louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s