Si il existe bien des symboles, celui-ci en est un de taille : la moto d’Easy Rider a été vendue aux enchères pour une somme record.

La célèbre Harley Davidson de Peter Fonda, baptisée « Captain America » était au centre de toutes les attentions lors de la vente exceptionnelle organisée par la célèbre maison californienne Profiles in History.
Holdies revient sur cette vente pas comme les autres…

UN SYMBOLE GENERATIONNEL

Petit retour en arrière.

« Easy Rider » est le titre d’un film réalisé par le regretté Dennis Hopper en 1969, cineaste et photographe de talent. On y retrouve Peter Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson rien que ça.

Le film s’inscrit dans un mouvement contestataire, un mouvement de contre culture américaine, un élan de liberté sans précédent. On découvre deux jeunes motards traversant les Etats-Unis et refusant l’évolution culturelle que le pays est en train de connaitre.

La chanson « Born To Be Wild » de Steppenwolf symbolisera bien cette génération qui souhaite vivre « différemment », et mourir « les cheveux dans le vent » comme l’aurait souligné la Belle Brigitte également…

Cette moto deviendra alors le symbole de liberté ultime pour toute la génération hippie et l’Amérique toute entière.

affiche easyrider
photo : Columbia Pictures

AUTOUR DU MYTHE

La fameuse « Captain America » est en réalité une Harley Davidson customisée en chopper, facilement reconnaissable a son guidon allongé et son réservoir d’essence arborant le drapeau américain. Tout un symbole là encore.

La moto semble avoir été fabriquée pour les moyens techniques du film en 4 exemplaires ; une moto a été détruite pour les besoins du crash final dans le film et la légende raconte que les 3 autres motos auraient été « volées » avant la fin du tournage.

D’autres diront que la moto n’a été fabriquée qu’en 2 exemplaires ce qu’il la rendrait encore plus unique. Il n’en resterait donc qu’une seule.

Il est donc normal que tous les motards et hippies du quartier s’excite quand il voit ressortir de nulle part cette moto pour cette vente exceptionnelle :

« Mamie prend ton casque, on va retourner faire un tour de chopper comme au bon vieux temps… »

Captain America Easy Rider
Photo : Motycle-USA.com

UNE VENTE RECORD

La vente se tenait entre le 17 et le 19 octobre 2014 et devait attirer toutes les convoitises.

Le véhicule était proposé à la vente par Michael Eisenberg, un homme d’affaires californien qui aurait acquis cette moto de John Parham qui l’aurait lui-même acquis 12 ans plus tôt.

Profiles in History est spécialisée dans les ventes exceptionnelles autour du cinéma, il venait de proposer le célèbre bâton (de berger) de notre ami Gandalf pour 390.000$ ou bien le masque de Catwoman de Michelle Pfeifer dans Batman Returns les semaines précédentes pour 21.600$.

C’est donc en toute confiance qu’une personne qui a souhaité rester anonyme, certainement fan de moto ou de drapeau américain, a remporté cette enchère pour la modique somme de… 1 millions d’euros soit 1,35 millions de dollars !! Adjugé, vendu !

Le plaisir n’a décidément pas de prix. Beaucoup de zéros donc après la virgule pour ce véhicule d’exception puisque le vendeur la vendait avec les papiers et une lettre de Peter Fonda himself. La grande classe.

L’authenticité ne faisait donc aucun doute ; et pourtant…

Vente Moto Easy Rider
Photo : Mark Ralston / AFP / Getty Images

LA PETITE SŒUR DE « CAPTAIN AMERICA »

Nous découvrons alors des révélations faite par le Figaro – Culture et Latimes.

La moto vendue par Profiles in History serait selon toute vraisemblance celle qui aurait servie à la scène de l’accident final.

La « Captain America » détruite aurait été restaurée par « Grizzly Adams » Dan Haggerty, passionné de moto, et qui apparait également dans le film.

Il aurait alors authentifié avec Peter Fonda la moto vendue dimanche dernier… Pas de problème jusque là, mais c’est alors qu’arrive Gordon Granger.

Vous ne le connaissiez pas ? et bien nous non plus.

Gordon Granger sort de sa grange texane et déclare que lui aussi possèderait également une copie de la fameuse « Captain America », également authentifiée par Dan Haggerty !

Oups…Y’a comme un problème ?

L’affaire suit alors son cours : Dan Haggerty déclare dans un premier temps «qu’il existait deux Captain America» puis s’est ravisé en affirmant que « seule la moto vendue 1 million d’euros ce week-end était authentique ».

Granger démontre alors qu’un document officiel lui aurait été remis par Dan Haggerty : la moto aurait bien été vendue 63.500$ en 1996 avec un certificat d’authenticité signée par Haggerty déclarant que la moto serait bien celle utilisée dans le crash…

On est bien loin du million de dollars…

QUI CROIRE ?

L’acteur a finalement décidé de lâcher le morceau : il aurait bien vendu 2 exemplaires de la Captain America et affirme alors désormais que seule la moto mise en vente par Profiles in History serait bien authentique… et que celle vendue a Granger serait euh… comment dire ? fausse !

Il ne dément pas l’authenticité du certificat signé mais reste sur sa position pour le plus grand bonheur de Gordon Granger.

Michael Eisenberg finira par déclarer : «de toute façon, Dan Haggerty est le seul à savoir…»

Il est fort possible que nous entendions donc parler encore de cette enchère dans les prochaines semaines avec une seule certitude : Dan Haggerty est tout simplement amnésique ? ou «Born to Be rich»…

La moto signée par Peter Fonda.

Moto signée Easy Rider
Photo : Mark Ralston / AFP / Getty Images

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s