Dans le courant du mois d’octobre de cette année, la ville d’Alamogordo va mettre pas moins de 800 jeux E.T. pour Atari 2600 aux enchères sur ebay ! Une vente qui risque d’attirer pas mal de collectionneurs ! La particularité de ces jeux ? Ils ont longtemps été l’objet d’une légende urbaine de l’histoire du jeu vidéo, légende qui s’est révélée être vraie.

Holdie’s profite de cette info pour revenir sur cette affaire…

Les faits…

En 1982, Atari décide de porter le film à succès de Steven Spielberg, E.T. The Extraterrestrial, sur sa console Atari 2600 – jeu est d’ailleurs considéré aujourd’hui comme le premier jeu à licence cinématographique.

E.T. The Extraterrestrial est développé dans la précipitation en vue d’une sortie coïncidant avec les fêtes de Noël :  cinq semaines de développement donnèrent naissance au jeu qui allait essuyer de très négatives critiques et subir un échec commercial cuisant ; le titre de la Atari 2600 allait par la suite et jusqu’à aujourd’hui traîner la réputation de « pire jeu du monde » !

On vous laisse apprécier les captures d’écran du jeu 😉

s_ET_1

ET Atari 2600
Vous le reconnaissez ?
Oui, oui, c'est bien lui, ET... Spielberg devait être ravi !
Oui, oui, c’est bien lui, ET… Spielberg devait être ravi !

source images atariage

Atari produisit 5 millions de cartouches de E.T. The Extraterrestrial, dont la majorité ne resta invendue. Ce titre de la honte – comme il est « affectueusement » surnommé dans le milieu – porta une partie de la responsabilité de l’effondrement de Atari et du crash du marché du jeu vidéo de 1983 !

De quoi faire de ce jeu Atari 2600 une véritable légende de l’Histoire des jeux vidéo ! Mais l’histoire va connaître de nouveaux rebondissements, en 2013, et même tout dernièrement…

Retour sur un jeu au destin… très particulier !

La légende…

En 1983, Atari décide de se débarrasser de ses énormes stocks d’invendus.

Le plan ? Enterrer dans une décharge du désert du Nouveau-Mexique les stocks de jeux invendus. Plusieurs camions (selon la légende) déversent des jeux E.T. mais également d’autres produits de la firme Atari dans une fosse recouverte d’une chape du béton.

Du moins c’est ce que racontait la légende…

Pendant 30 années, cette histoire alimentait l’imagination des joueurs, opposant ceux qui y croyaient et ceux qui criaient à la légende urbaine.

Les fouilles…

En 2013, une équipe financé par Microsoft obtint l’autorisation de faire des fouilles à la recherche de ces fameuses cartouches Atari.

Fouilles ET Atari
A la recherche du trésor

Vous vous rendez compte ?! L’Histoire du jeu vidéo est si jeune, et pourtant on organise déjà des fouilles archéologiques ! 🙂

fouilles atari 2600 Almogorado
Les archéologies du jeu vidéo

Nos archéologues du jeu vidéo, ont été suivis, leurs recherches filmées, et leurs découvertes – des centaines de jeux Atari 2600 – révélées ! Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que le buzz se propagea sur Internet et dans le milieu des jeux vidéo.

Cette légende de plus de 30 ans devenait vraie, et alimenta de nouveau le débat sur ce jeu pourtant injouable !

Certains dénoncèrent même une imposture et une opération buzz.

Le trésor…

La ville d’Almogorado, propriétaire de ce trésor, vient d’annoncer que 800 jeux E.T. The Extraterrestrial déterrés seraient vendus sur ebay sur une période allant de fin Septembre à Noël, avec certificat d’authenticité.

La ville a également annoncé que 500 jeux seraient destinés à rejoindre des musées du monde entier.

On peut donc s’attendre à ce que les prix de ces enchères s’envolent, et cela aura certainement un effet sur la cote du titre qui peinait à se vendre quelques euros il y a encore quelques années, et qui trouve aujourd’hui déjà preneur à 20 euros pour une la cartouche seule et une cinquantaine (voire une centaine) d’euros pour le jeu complet.

ET the extrateresstrial
Le trésor déterré, 30 ans plus tard !

Telle est l’histoire d’un jeu dont le destin relayait son succès à la postérité.

Cependant, si on fait une rapide addition entre le nombre de jeux vendus sur ebay et le nombre de jeux qui rejoindront les musées, on arrive à un total de 1300 pièces…

Où sont donc passées les cargaisons des camions entiers dont parlaient la légende ?

Pour aller plus loin :

Sachez qu’un documentaire sur toute « l’affaire » est prévu pour cet automne, voici la bande annonce.

Rejoignez la discussion sur Google+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s